Lutte antiterroriste la France compte sur 11 pays africains
Lutte antiterroriste la France compte sur 11 pays africains

 

Onze ministres africains de l’Intérieur se sont réunis, ces dernières 24 heures, à Paris avec leur homologue français, Bernard Cazeneuve, pour évoquer les questions de sécurité et de lutte contre le terrorisme et élargir la coopération opérationnelle dans ce domaine.

Il s’agit d’un séminaire intitulé «Face aux nouveaux enjeux de lutte contre le terrorisme en Afrique, pour une stratégie de coopération renforcée» et qui a regroupé les pays de la bande sahélienne et d’Afrique de l’Ouest, à savoir le Bénin, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, la Guinée, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal, le Tchad et le Togo.

Selon le ministère français de l’Intérieur, les échanges constituent une base de travail pour les échanges du Sommet franco-africain des chefs d’Etat et de gouvernement qui se tiendra à Bamako (Mali) en janvier prochain, d’autant que «la menace terroriste qui sévit en France, en Europe mais aussi en Afrique de l’Ouest impose une lutte conjointe permanente entre les deux continents».

Il est à rappeler que la France supervise des formations de forces de sécurité dans la plupart de ces pays.

 

Qu'en pensez vous ?