Amar Ghoul, ce matin à Alger
Amar Ghoul, ce matin à Alger

C’est à l’occasion du 4e anniversaire de la création du parti Tajamou amel el Djazair (TAJ) que Amar Ghoul, a adressé ses messages à la jeunesse lors d’un meeting populaire à Alger. La sortie, de ce matin, du chef de Taj, se veut aussi une démonstration de force de son part à l’approche des élections législatives, qu’il a qualifié, lors de son discours, « d’importantes » pour le pays.

Devant des centaines de jeunes venus des quatre coins du pays, Amar Ghoul a appelé « les jeunes à s’éloigner du terrorisme et de la de la violence ». « Ce sont des facteurs de déstabilisation des pays », a-t-il estimé, ajoutant que « la jeunesse algériennes doit relever les défis qui s’imposent pour réaliser l’Algérie rêvée par les martyrs ». Dans son discours, M. Ghoul a énuméré 10 messages, consistant, selon lui, à éviter « tout dérapage » à la jeunesse, dont le but, souligne-t-il, « est de l’intégrer dans la vie politique, économique et sociale du pays ».

Accompagné par les artistes, Bahia Rachedi, Mohamed Adjaimi, Amar Ghoul a aussi convié le général major à la retraite Maâmar, qui serait, officiellement, membre de la direction de Taj.

Concernant les élections législatives, il a assuré, à Observ’algérie que « tout le travail est fait ». Plus précis, le chef de Taj et actuel sénateur du tiers-présidentiel, que « les jeunes et les femmes occupent 80 % des listes du parti ». Il a ajouté que « les listes sont fin prêtes dans les 48 wilayas du pays ».

Tout en affirmant son soutien ‘total » au chef de l’Etat, Amar Ghoul a appelé les jeunes de Taj à se mobiliser à l’occasion des élections prochaines « pour en faire une fête de l’Algérie et celle de la démocratie ».

Qu'en pensez vous ?