Urgent: Fin de mission pour Ali Haddad à la tête du FCE
Urgent: Fin de mission pour Ali Haddad à la tête du FCE

Les membres du Forum des chefs d’entreprises (FCE), tiennent, à l’instant sur les hauteurs d’Alger, une réunion pour sceller le sort du président de cette organisation patronale, Ali Haddad.

Contacté par Observ’Algérie, une source a révélé que cette réunion, imprévue, intervient après que le patron du Forum des chefs d’entreprises (FCE), Ali Haddad, ait envoyé, ce matin, à tous les membres de cette organisation patronale, une invitation pour convoquer, en urgence, le Conseil exécutif.

Devant l’indisponibilité de certains membres, il a été convenu de réunir cette instance le 17 décembre prochain pour signifier à M Haddad sa fin de mission et le pousser à sa démission.

Mais la colère gronde au sein du FCE et ses membres reprochent à M Haddad de convoquer un conseil sans aucun ordre du jour et sans consultation préalable, comme l’indiquent les statuts du FCE.

En effet, curieusement, Ali Haddad, n’a mentionné aucun ordre du jour, ce qui a suscité moult interrogations au sein des membres du FCE. Selon nos sources, Ali Haddad ira jusqu’à préciser ce détail dans son invitation, leur affirmant que «l’ordre du jour de cette réunion vous sera communiqué dans les prochains jours».

Visiblement lâché par les siens, Ali Haddad a été «conseillé» de remettre sa démission au Conseil exécutif du FCE.

Contacté par observalgerie.com, une autre source a confirmé que le FCE ne veut plus de M Haddad à la tête de cette organisation. Y compris Omar Ramdane, président d’honneur et ancien chef du FCE, qui a exprimé sa déception après le comportement de M Haddad à l’issue de ce forum.

Pour rappel, un rapport a été transmis par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, à la présidence de la République après les graves dysfonctionnements et l’échec du Forum africain de l’investissement et des affaires et qui s’est tenu à Alger du 3 au 5 décembre dernier au Centre international des conférences (CIC).

Pour se disculper, M Haddad a voulu, coûte que coûte, mettre ce fiasco sur le dos de l’animatrice du forum et du ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra.

D’ailleurs, au lendemain du rapport de M Sellal et l’audition de certaines personnes, dont l’animatrice du forum, l’ambassadeur d’Algérie à Paris a été limogé par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Le chef de l’Etat aurait même suggéré de changer les choses à la tête du FCE. A suivre…

 

9 Commentaires

  1. Au moins il fallait dire que X et Y ont décidé de cela et ceux ci au lieu de nous faire croire que c.est boutef qui gère encore et a décidé de mettre fin à la fonction de l.embrassade d.Algerie à Paris.

  2. Ya Salam, Est-ce qu’il y a quelqu’un qui pourrait m’expliquer le sens de l’avant dernière phrase de l’article:  »D’ailleurs, au lendemain du rapport de M Sellal et l’audition de certaines personnes, dont l’animatrice du forum, l’ambassadeur d’Algérie à Paris a été limogé par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika. » Je dois avouer que je ne suis pas fort dans les liens et que malgré tous mes efforts je n’arrivais pas à voir le lien entre le Forum des chefs d’entreprises (FCE) et l’ambassadeur d’Algérie à Paris. Mes remerciement, d’avance, pour les explications.

Qu'en pensez vous ?