Assemblée populaire nationale

Les élus du peuple à la chambre basse du Parlement ont décidé, finalement, de ne prendre que la moitié de la prime de départ. Sur les 2.4 millions de dinars de prime allouée, les députés ont décidé d’encaisser 1.2 millions de dinars.

C’est après de moult tractations que les élus du peuple ont décidé, non pas refuser complètement la prime, mais de ne prendre que la moitié en guise de paiement de congés spéciaux. Des députés ont exigé que mêmes les autres hauts cadres du pays, à l’instar des ministres, suspendent cette prime qui est l’équivalent de deux mois de salaire pour chaque année de service.

Les députés qui ont fait compagne pour la suppression de cette prime mettent en avant la situation difficile du Trésor public et la crise financière que travers e le pays pour faire valoir leur revendication. Mais qui s’apparente à une début de campagne électorale pour la prochaine législature prévue en avril 2017.

A préciser que c’est la Commission des finances et du budget, le bureau de l’Assemblée populaire nationale qui a validé cette proposition des députés.

 

Qu'en pensez vous ?