Mohamed Aissa, dénonce l’appellation RHB
Mohamed Aissa, dénonce l’appellation RHB

Le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa, a dénoncé l’appellation Rahmat-Rabi (miséricorde de Dieu).

Mais aussi le recours à l’Islam ou à ses valeurs pour dénommer des produits commerciaux.

Intervenant en marge des travaux d’un séminaire international consacré aux qualités morales du prophète (QSSL), le ministre a indiqué que la recours à ces appellations «n’est pas du ressort exclusif» de son département, mais concerne la morale et les valeurs islamiques dans leur globalité.

Relevant que des imams et des prédicateurs ont prévenu les citoyens sur les dangers encourus par le recours aux valeurs de la religion pour la désignation de produits de consommation, il a relevé que cette position dénote d’une «vraie compréhension de l’Islam».

«Ce genre d’appellations nuit assurément à l’image de marque de l’islam et au noble message qu’il véhicule», a soutenu M Aïssa, notant que son ministère «n’a pu imposer son point de vue dans cette affaire car n’ayant pas été associé.»

 

Qu'en pensez vous ?