CAN-2017 : Sellal menace, Leekens y croit et les Algériens doutent
CAN-2017 : Sellal menace, Leekens y croit et les Algériens doutent

 

Les Fennecs et les Lions de la Teranga, vont se confronter, demain à Franceville, pour la pour la troisième et dernière journée du premier tour de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2017)

Une rencontre que les Algérien redoutent fort. Une rencontre assez cruciale pour les Verts, et ce, même si les Sénégalais se sont qualifiés pour le second tour de la compétition africaine.

Ce soir, c’est autour du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, de réagir à la dernière prestation des Fennecs.

M Sellal a promis «qu’une évaluation sera faite, au retour des joueurs au pays. Une évaluation sera établie après le retour de l’équipe nationale au pays», a-t-il souligné dans un ton menaçant.

En revanche, M Sellal n’a pas caché que le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, absent, est en train «de se soigner» après un grave malaise survenu après le match contre la Tunisie.

De son côté, le sectionneur Georges Leekens, sur la sellette, estime «tout est encore possible. «Nous sommes certes abattus et nous avons vécu des moments très difficiles mais le groupe est décidé à faire la maximum pour battre le Sénégal et espérer un faux pas des tunisiens pour nous qualifier. Je ne crois pas aux miracles, mais je crois au travail bien fait».

Attendons pour voir…

Tarik Lamara

1 COMMENTAIRE

  1. le sectionneur Georges Leekens, commence a devenir algérien car il a appris a parler comme eux. il pense que le bon travail que lui a fait et qui lui a permis de perdre le match face a la Tunisie, sera plus efficace que le bon travail qu’a fait l’entraineur tunisien et qui lui a permis de gagner. La langue n’a pas d’os.

Qu'en pensez vous ?