À une journée de la visite de Angela Merkel : Ould Abbès revient sur ses propos.

Djamel Ould Abbes est revenu hier sur ses propos qui ont fait le tour des réseaux sociaux et des médias en Algérie, et déclare qu’il n’avait pas fait d’études avec Merkel et que ses propos ont été mal interprétées. 

Quelle déclaration de ouf, on y a cru, on était tellement excité de voir Merkel débarquer en Algérie pour retrouver enfin son ancien camarade Ould Abbès, nous sommes déçus, désormais, la rencontre de demain n’a plus aucun sens pour les algériens. Mais bon, ce n’est pas grave, on ne peut pas oublier tout ce qu’il nous a raconté sur son passé révolutionnaire, restons fiers de lui, car c’est notre héro, notre sauveur, notre…., quoi que ses histoires ont été aussi mal interprétées.


(Ce texte accompagnant la caricature de SADKI est à prendre au deuxième degré. Il est parodique et décalé).