Ministre de l'Education Nationale

Kabyie News- La Ministre de l’Éducation Nationale, Nouria Benghabrit devrait se rendre au début du mois en cours dans la région de la Kabylie, a-t-on appris de sources fiables  au sein du ministère de l’Éducation. Cette visite devrait être en réponse au mouvement de boycott de l’enseignement de la langue arabe, lancé par les collégiens et lycéens des régions de Tizi Ouzou et de Bejaia.

Le ministère de l’Éducation nationale a rendu public hier un long communiqué dans lequel il s’exprime quant à sa volonté de généraliser l’enseignement de cette deuxième langue officielle . Il rappelle, à ce sujet, l’élargissement de l’enseignement de Tamazight de 11 wilayas en 2014 à 43 wilayas cette année. Le texte n’aurait pas suffi à calmer les tensions et les conseillers de la ministre l’inciteraient à effectuer une visite officielle en Kabylie.

 

Dépolitiser les établissements scolaires

Selon nos sources, le cabinet de la ministre aurait conclu qu’il s’agissait d’une affaire purement politique et non pédagogique. Le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) serait derrière ce mouvement de protestation. Nouria Benghebrit ne tolérerait pas cet appel à la haine et au chaos. Elle n’accepterait pas, également le fait d’exploiter des enfants pour faire pression ou faire passer des revendications, apprend-t-on des mêmes sources.

La ministre se verrait alors dans l’obligation de se rendre en Kabylie pour calmer les esprits, « dépolitiser » les établissements scolaires, mais surtout essayer de rassurer cette jeunesse.  « La ministre de l’Éducation ne peut pas se permettre de telles perturbations dans son secteur, sa politique est tout le temps remise en question, elle qui n’est jamais à l’abri de sévères critiques » nous-a-t-on confié.