Paris : Un lycéen algérien arrêté et menacé d'expulsion

Ahcene B., un lycéen d'origine algérienne âgé de 18 ans a été interpellé le 24 novembre dernier à Vincennes (Paris), et placé au centre de rétention administratif. Les autorités lui ont aussi signifié une obligation de quitter le territoire français, rapporte le journal français Le Parisien.

Selon la même source, le jeune lycéen est arrivé en France en juin 2018, avec sa mère, malade. Il est scolarisé en 2nde CAP Coiffure, au lycée André Sabatier de Bobigny. Le jeune Ahcene a été interpellé dans la soirée du dimanche 24 novembre lors d’un simple contrôle d’identité.

Le lycéen algérien a ensuite été placé au centre de rétention de Vincennes. Et une obligation de quitter le territoire français (OQTF) lui a été signifiée par ailleurs avec possibilité d’un recours pour la contester.

Mobilisation contre l'expulsion du lycéen algérien

Des dizaines de professeurs et des parents d’élèves du lycée André Sabatier où est scolarisé Ahcene ont organisé samedi dernier, une manifestation en soutien au jeune algérien. C'était donc devant le centre de rétention administratif de Vincennes. Les manifestants réclamaient ainsi la libération et la régularisation du jeune lycéen menacé d’expulsion.
Chahra Chibati, conseillère principale d'Éducation du lycée affirme que Ahcene « est intégré au lycée, et il a immédiatement trouvé sa place et ses enseignants sont très contents de lui", a-t-elle plaidé. Selon son professeur de français, Jérôme Piques, Ahcene est  "un élève volontaire, motivé, qui a choisi sa formation. Il venait régulièrement aux cours pour apprendre la langue française », a-t-il indiqué.
Un autre rassemblement de solidarité sera organisé dans l’après-midi de ce lundi 2 décembre, devant le lycée, André Sabatier.

Vous aimez cet article ? Partagez !