Le Maroc s’est retiré du championnat d’Afrique du Nord de tennis de table organisé en Algérie à cause d'un drapeau et d’un logo officiel affichant la carte du Maroc tronquée du territoire de la République du Sahara occidental (RASD). Un communiqué de la Fédération royale marocaine de tennis de table (FRMTT) a dénoncé cet état de fait.

La question du Sahara Occidental, dossier traité par l’ONU comme une question de colonisation par le Maroc, et qui envenime les relations entre l’Algérie et son voisin de l’ouest, fait de nouveau parler d’elle. Dans un communiqué rendu public, la Fédération royale marocaine de tennis de table (FRMTT) a affirmé « avoir reçu une invitation pour prendre part à cette compétition, organisée du 19 au 22 décembre, ainsi qu’à une réunion de la Zone 1 et de l’Union maghrébine de tennis de Table, à laquelle elle a répondu favorablement, dans le cadre de sa politique visant à soutenir cette instance sportive régionale ».

Suite à quoi, la même instance « a décidé de faire participer deux joueurs marocains à cette compétition et de dépêcher un membre du bureau directeur pour prendre part à l’Assemblée générale de la zone 1 d’Afrique du nord », rapporte-t-on.

Le Maroc a fait part de ses vives protestations

Arrivée à Oran où la compétition est programmée, la délégation marocaine a constaté que le logo de cette édition du championnat choisi par les organisateurs inclut les frontières du Sahara Occidental. Ce qui est considéré par les Marocains comme une atteinte à l’intégrité territoriale de leur pays. Et c'est ce qui a poussé le représentant de la Fédération royale marocaine à faire part « de ses vives protestations et adresser une lettre à ce sujet au président de la Zone 1 africaine et aux organisateurs », poursuit le communiqué.

À lire aussi :  Entre l'Algérie et la France, Yacine Adli a tranché

À noter que cette compétition internationale s’est déroulée du 19 au 22 décembre courant à la salle omnisports Colonel Lotfi d’Oran. Outre l’Algérie, pays organisateur, quatre autres sélections, représentant l’Egypte, champion d’Afrique en titre, la Tunisie, la Libye et la Mauritanie, ont pris part au tournoi.

Lire aussi : Algérie-Maroc : Un ancien ministre marocain appelle à la réconciliation