Le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports, Sid Ali Khaldi a indiqué ce samedi 4 janvier qu’il allait s’attaquer à l’argent sale qui circule dans le milieu du sport. Il s'est exprimé en marge d'une cérémonie officielle, qui a été organisée au siège du Ministère à Alger avec la présence du désormais ex-ministre, Raouf Salim Bernaoui, et du secrétaire d'état chargé du sport, Nourddine Morceli.

« Je remercie le président de la République de m’avoir installé dans ce ministère stratégique, nous allons faire en sorte de promouvoir la Jeunesse et du Sport algérien », a-t-il déclaré avant d’ajouter : « Nous allons travailler à séparer l’argent sale du Sport. Je remercie Bernaoui pour les efforts consentis lors des sept derniers mois ». Le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports se fixe ainsi un grand objectif pour ses premiers pas au sein du secteur sportif. Sid Ali Khaldi n’a jusqu’à présent pas eu à travailler de près ou de loin avec le secteur.

Morceli veut des résultats lors des prochains Jeux olympiques de Tokyo

Sid Ali Khaldi ne sera pas le seul en charge du secteur, il sera épaulé dans sa mission par l’ancien champion olympique, Noureddine Morceli. Ce dernier a été nommé secrétaire d'état chargé du sport d'élite. Il s’occupera notamment de la préparation des athlètes algériens pour les grands rendez-vous sportifs.

À lire aussi :  La Coupe du monde au Qatar lancée plus tôt que prévu ?

« La grande tâche qui m’a été confiée est une responsabilité et non pas un titre honorifique… Nous travaillerons pour servir le sport algérien et l’élever à la position qu'il mérite durant les mois à venir. », a-t-il déclaré.

Noureddine Morceli a ensuite indiqué que sa principale mission sera la préparation des sportifs algériens aux grands évènements auxquels ils prendront part lors des prochains mois dont les Jeux olympiques de Tokyo ainsi que les Jeux méditerranéens d’Oran en 2021.

Lire aussi : Relations avec Israël : un ministre algérien gravement accusé