La Fédération algérienne de football (FAF) a répondu négativement à la demande des clubs algériens concernant l’élargissement du nombre de recrues lors du mercato d’hiver, selon les informations d’Observ’Algérie. Cette décision est venue à l'issue de la réunion du bureau fédéral tenue samedi 4 janvier 2020 au Centre technique national de Sidi Moussa, Alger.

Les présidents de clubs avaient décidé, lors d’une réunion tenue 18 décembre dernier, de demander aux instances fédérales de les autoriser à recruter cinq renforts en ce mois de janvier au lieu de trois recrues comme prévu dans les textes de la Ligue de football professionnel (LFP).

Ainsi, le premier responsable de la Ligue, Abdelkrim Medouar, a transmis cette demande aux membres du bureau fédéral de la FAF durant la réunion mensuelle statutaire. Après de longues discussions, le bureau fédéral présidé par Kheireddine Zetchi a décidé de ne pas accéder à la requête.

Concernant la levée de l’interdiction de recrutement pour les clubs endettés au niveau de la Commission de résolution des litiges, les dirigeants des formations de Ligue 1 et Ligue 2 ont eu droit à la même réponse : un non catégorique. Les dirigeants devront d’abord s’acquitter des anciennes dettes avant de pouvoir recruter en prévision de la deuxième partie de saison. Pour rappel, le Mercato d’hiver a débuté le 20 décembre 2019 pour les clubs algériens et il prendra fin le 19 janvier 2020, plusieurs formations ont déjà bouclé des arrivées ces derniers jours.

Lire aussi : La Fédération algérienne de football gravement accusée