L’ancien président de la Ligue de football professionnel (LFP), Mahfoud Kerbadj, a déclaré jeudi 9 janvier qu’il n’avait à aucun moment reçu des instructions pour désavantager la JS Kabylie. Il s'exprimait dans une émission sur Ennahar TV à propos de la période où il était à la tête de la LFP.

L’ancien premier responsable du championnat algérien a indiqué : « Non, je n’ai jamais reçu d’appel me demandant de faire perdre la JS Kabylie… J’ai reçu des appels concernant la programmation des rencontres pour des raisons sécuritaires, mais jamais pour faire perdre une équipe ».

« Cette saison, la rencontre JSM Bejaïa – MO Bejaïa, on ne sait pas pourquoi le match a été reporté » a-t-il ensuite ajouté pour illustrer son propos. Le derby de Bejaïa qui devait se jouer, il y a quelques semaines, a été reporté à plusieurs reprises pour des raisons sécuritaires et il vient d’être reprogrammé pour le 13 janvier 2020 au stade de l’Unité maghrébine.

Un programme très chargé pour la JSK

Pour rappel, Mahfoud Kerbadj est resté pendant de longues années à la tête de la Ligue de football professionnel (2011 – 2018) avant d’être destitué de son poste par le bureau fédéral de la Fédération algérienne de football (FAF).

En effet, la JS Kabylie a eu droit à un programme très chargé lors des dernières semaines avec l'enchaînement des matchs retards en championnat et les rencontres de la Ligue des champions d'Afrique. Le même constat est valable pour les deux autres représentants algériens engagés en compétition continentale ; l’USM Alger et le Paradou AC.

À lire aussi :  Les Algériens de l'OGC Nice se rendront-ils en Israël pour la Ligue Europa Conférence ?

Les coéquipiers de Rezki Hamroun sont en train de traverser une période difficile en ce début d'année avec l'élimination précoce en Coupe d'Algérie face l'AS Aïn M'lila et l’enchaînement des contre-performances en Ligue des champions. L'objectif tracé en début de saison par la direction du club kabyle, à savoir remporter un titre lors de l'exercice sportif 2019/2020, est encore loin pour les Canaris. Et le match ce vendredi 10 janvier contre les Marocains du Raja à Tizi Ouzou sera un autre test pour le duo Hubert Velud - Cherif Mellal.

Lire aussi : « Les supporters de la JS Kabylie sont victimes de racisme »