Les responsables de l’USM Alger ont indiqué dans un communiqué rendu public, ce samedi 11 janvier 2020, qu’ils vont recourir au Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de Lausanne dans le dossier du derby MC Alger – USM Alger. Les Rouge et Noir avaient été contraints de déclarer forfait lors de cette rencontre de championnat à cause du nombre important de joueurs convoqués avec leurs sélections respectives.

La direction usmiste a fait savoir qu’elle s’est acquittée des frais de dossier (1000€) et que son recours a bien été accepté par le TAS de Lausanne. Les dirigeants du club algérois réclament leurs droits dans cette affaire les opposant à la Ligue de football professionnel (LFP) et la Fédération algérienne de football (FAF).

Rappelons que l’USM Alger avait décidé de boycotter le match face au MC Alger à cause de l’absence de six joueurs appelés en sélections ; Sifour, Hamra, Khemaissia, Benhamouda et Belarbi en sélection militaire, ainsi que Muaid Ellafi appelé avec la sélection libyenne. Les responsables du club de Soustara avaient envoyé une demande à la LFP pour faire part de l'impossibilité de disputer le Derby et reprogrammer ce dernier, mais les dirigeants de la Ligue ont décidé de réponde négativement à cette demande.

À lire aussi :  Quel est le problème de Bennacer avec l'AC Milan ?

Les Champions d’Algérie en titre vivent une situation difficile, ils sont confrontés à de nombreux problèmes notamment sur le volet financier depuis que le compte bancaire de la SSPA/USMA a été bloqué par la justice. Plusieurs centaines de supporteurs avaient organisé une marche de protestation en octobre dernier pour réclamer l’intervention des autorités.

Lire aussi : CAFCL : La JS Kabylie compromet ses chances de qualification