Le jeune latéral franco-algérien, Yasser Larouci, a été appelé en équipe de France des moins de 19 ans pour le prochain regroupement des tricolores. Le joueur de Liverpool (Angleterre) a fait ses débuts en professionnel, le weekend dernier, avec les Reds face à Everton durant un match de Coupe d’Angleterre. Yasser Larouci portera donc pour la première fois dans sa jeune carrière le maillot tricolore avec les espoirs. La direction du club de Premier League a décidé de laisser son joueur rejoindre l’équipe de France, après avoir longtemps refusé les sollicitations des staffs techniques des équipes françaises des moins de 16 ans et des moins de 18 ans. Yasser Larouci est considéré comme l’un des jeunes joueurs les plus prometteurs à son poste en Angleterre. Il a été appelé plusieurs fois depuis le début de saison avec l’équipe professionnelle par le technicien allemand, Jürgen Klopp.

L'Algérie a-t-elle perdu la bataille des binationaux ?

La Fédération française de football (FFF) a réussi donc à convaincre le défenseur de 19 ans qui représentera le pays européen lors des prochaines échéances internationales. Comme elle l’a fait avec d’autre binationaux à l’image de Rayan Aït-Nouri (SCO Angers), Yacine Adli (Girondins de Bordeaux), Adil Aouchiche (Paris Saint-Germain) ou encore Maxime Lopez (Olympique de Marseille). Toutefois, l’ensemble de ces joueurs peuvent encore prétendre à l’équipe nationale algérienne. Ils n’ont pris part à aucune minute de jeu avec les champions du Monde français (équipe A) jusqu’à présent. Ils peuvent décider de rejoindre les Verts lors des prochaines années. Les responsables de la Fédération algérienne de football (FAF) devront mener un grand travail pour convaincre ces jeunes pépites d’opter pour leurs pays d’origine. Cette démarche était celle de l’ancien bureau de la FAF sous la présidence de Mohamed Raouraoua. L’ancien premier responsable du football algérien avait réussi à attirer de nombreux binationaux durant son passage à la tête de l'instance.