La jeune équipe du Paradou AC risque de se souvenir longtemps de son voyage à Lagos, au Nigeria, pour la rencontre de la Coupe de la CAF face à Enyimba. Les Pacistes ont raté leur vol, mardi 14 janvier 2020, en direction de Dubaï qui devait leur servir d'escale dans un long détour vers Alger.

Le club algérois a connu une grosse mésaventure pour la première participation officielle de l’équipe en compétition africaine. Les hommes de Francisco Chaló ont été contraints de prolonger leur voyage au Nigeria à cause de problèmes logistiques qui auraient pu être évités.

Les dirigeants du seul club non-déficitaire du championnat national n’ont pas réussi à remplir leurs objectifs durant ce voyage. En plus des 14 heures de voyage pour faire Lagos – Alger avec une escale aux Emirats arabes unis, les joueurs du Paradou auront à subir les longues heures d’attente à l’Aéroport international Murtala Muhammed de Lagos.

Les équipes algériennes engagées en compétition internationale sont confrontées à ce gros problème de transport. Le nombre limité de destinations que propose la compagnie nationale en vol direct oblige les clubs à faire de longs voyages avec escales.

Seule la direction de la JS Kabylie a affrété un vol spécial pour les "Jaune et Vert" afin de rallier le Soudan. C'était au mois août dernier pour le match de la seconde manche du premier tour de l’édition 2019/2020 de la ligue des champions d'Afrique.

À lire aussi :  France ou Algérie ? Nabil Fekir explique son choix de nationalité sportive

Après quatre journées en phase des poules de la Coupe de la CAF, les Algérois sont à la troisième place du groupe D avec quatre points récoltés. La qualification au prochain tour paraît de plus en plus compliquée pour la jeune équipe du PAC. Les joueurs devront faire un sans-faute lors des deux dernières journées et espérer un faux-pas des concurrents pour prétendre à une qualification.  

Lire aussi : JS Kabylie : Un ex-joueur de l'Atlético Madrid signe 3 ans