Algérie : Les révélations d'un ancien président de la FAF sur le choix de Benzema

L'ancien président de la Fédération algérienne de football (FAF), Hamid Haddadj a révélé avoir contacté l'attaquant du Real Madrid, Karim Benzema, mais pour « des raisons professionnelles », le franco-algérien a décliné l'offre.

Invité sur le plateau de la chaîne El Djazairia, Hamid Haddadj, qui a dirigé l'instance fédérale entre 2006 et 2009 a confirmé l'existante des contacts avec le buteur madrilène. « Benzema c'est moi-même qui l'ai contacté au téléphone. Il a été clair, il m'a dit que l'Algérie c'est la patrie de mes parents, j'aime mon pays mais ma carrière professionnelle je veux la faire avec la France », a-t-il déclaré. L'attaquant du Real Madrid n'a jamais caché ses origines depuis le début de sa carrière professionnelle. En 2006, il avait déclaré que « l'Algérie c'est le pays de mes parents, c'est dans mon cœur, mais sportivement, je jouerai pour l'équipe de France». Si Hamid Haddadj ne précise pas la date à laquelle il a tenté de convaincre Benzema, il semblerait que le contact entre les deux hommes remonterait à décembre 2006. À l'époque, Karim Benzema évoluait encore sous les couleurs son club formateur, l'Olympique Lyonnais.

Benzema souhaite jouer pour l'Algérie

Alors que la porte de l'équipe de France est fermée depuis 2015, suite à l'affaire du chantage à la sextape de Mathieu Valbuena, Karim Benzema a émis le souhait, en novembre dernier, d'évoluer pour «l'un des pays» pour lesquels il est éligible. Parmi eux, l'Espagne, où il réside depuis plus de dix ans, ou l'Algérie, pays d'origine de ses parents. Mais l'Algérie ne semble pas intéressée par l'attaquant du Real Madrid. Interrogé sur la possibilité de voir le joueur formé à Lyon porter le maillot des Fennecs, Djamel Belmadi a vanté les mérites de son groupe. «Pour l'instant, nous avons Bounedjah, Delort, Slimani, Soudani. Et je suis très content avec les joueurs que j'ai», a déclaré le sélectionneur national.


Vous aimez cet article ? Partagez !