Algérie Football - Le derby algérois entre le MCA et l'USMA se jouera, comme d’habitude, à guichets fermés ce lundi au stade 5 Juillet à Alger. Sur le marché noir, il est possible de se procurer le fameux billet, mais à quel prix ?

Les supporters du Mouloudia d'Alger et de l'USMA ont passé toute la journée d'hier dimanche à faire la queue devant les guichets du complexe Mohamed Boudiaf. La pénurie des billets commençait déjà à s'installer à cause d'individus motivés par la quête du gain facile et qui, comme à chaque veille de rendez-vous sportifs importants, ont acheté de grandes quantités de tickets, dans l'intention de les revendre par la suite au prix fort.

En théorie, le spectateur algérien n'est pas censé débourser plus de 1200 DA pour une place dans les tribunes (achat du drapeau et goûter y compris). Mais dans le faits, les billets s'épuisent tellement vite qu'il s'oriente, non sans dépit, vers le marché noir s'il tient toujours à assister à son spectacle de foot. « C’est devenu insupportable, on débourse tellement d’argent pour un match de foot », se plaint Ayoub, un jeune supporteur. « Comment se fait-il qu'un ticket qui coûte 500 DA se vende en dehors des guichets à 3 000 DA ? Ces opportunistes exploitent notre amour pour le club », ajoute-il.

À lire aussi :  Ballon d'Or 2022 : Riyad Mahrez dans la liste des 30 nommés

Dans un café connu à Dely Ibrahim, où les revendeurs ont l'habitude d'écouler les billets, les prix pouvaient aller jusqu'à 4 000 DA pour le derby algérois ! Et pour les supporters, quand on n'aime, on ne compte pas, surtout s'il n'y a plus de choix. En effet, malgré le coût déraisonnable des tickets vendus illégalement, une bonne partie des supporteurs étaient preneurs.

Rappelons que le choc MCA - USMA, comptant pour la 19e journée de Ligue 1, devait se jouer samedi dernier. Il  été reporté à lundi par la LFP pour des raisons organisationnelles et sécuritaires, liées notamment à la célébration de l’anniversaire du Hirak.