La compagnie aérienne Air Algérie ne compte pas annuler ses vols de et vers la France durant la grève des contrôles aériens français, de mercredi 4 mars au lundi 9 mars. Air Algérie n'écarte cependant pas, d'éventuelles perturbations pour les arrivées et les départs, a indiqué un communiqué de cette compagnie ce mercredi 4 mars.

« Le syndicat USAC-CGT France a appelé les employés de la Direction générale de l’aviation Civile (DGAC) à cesser le travail, pour la période du mercredi 4 mars à 19h au lundi 9 mars à 07h. À ce jour, aucune annulation n’est prévue par la compagnie aérienne Air Algérie, mais des retards à l’arrivée comme au départ de la France sont probables », écrit Air Algérie.

Les clients et les passagers d'Air Algérie doivent donc prendre leurs précautions durant cette période.  La grève des contrôles aériens s'est toujours fait sentir au niveau des aéroports. Son impact ne peut que causer des désagréments aux voyageurs qui doivent se préparer en conséquence. Du moins, ils sont appelés à se munir  beaucoup de patience. L'attente risque d'être longue pour tout départ vers la France à l'occasion de cette grève.

La compagnie aérienne française, Air France a également prévenu ses clients sur cette situation de perturbation qui pourrait être créée par ce mouvement de grève. Air France, tout en assurant le maintien de toutes ses dessertes du 4 au 9 mars, prévoit également en effet de possibles perturbations sur ses vols. « Nous prévoyons d’assurer la totalité de notre programme de vols long-courriers », indique en substance Air France qui tient à assurer ses passagers « de tous nos efforts pour vous accompagner et minimiser l’impact de ce mouvement social sur vos déplacements ».

À lire aussi :  Hausse des cas de Covid en Algérie : Quelles conséquences sur les voyages avec l'Europe ?

Lire aussi : Air Algérie sérieusement menacée par des compagnies françaises