Blessé lors du dernier match de son club, le défenseur et capitaine de la JS Kabylie Nabil Saâdou inquiète au plus haut point les dirigeants et le staff technique du club kabyle. Mais s'il doit s'absenter pour une longue période, des jeunes, comme Nassim Mekideche, pourraient saisir leur chance.

Nabil Saâdou était sorti à la mi-temps du match qui opposait son équipe de la JS Kabylie à l’USM Bel-Abbes (2-0) jeudi dernier pour la 21ème journée du championnat de Ligue 1. Victime d'une blessure au genou, le capitaine de la JSK a été contraint de laisser ses coéquipiers à la pause.

D'ailleurs, son entraîneur Yamen Zelfani s’est montré inquiet en conférence de presse. « J’espère seulement que ce n’est pas grave pour Nabil », a espéré le Tunisien. Ce dernier n'a pas manqué de souligner l'importance du défenseur kabyle dont « la personnalité et l’expérience sont capitales pour l’équipe ».

Fin de saison pour Saâdou ?

La blessure de Saâdou, qui fête ses 30 ans samedi 7 mars, semble grave. En effet, le média spécialisé La Gazette du Fennec affirme que les premiers résultats de l'IRM révéleraient une rupture des ligaments croisés du genou droit. Une blessure qui pourrait mettre fin à la saison du défenseur kabyle. Ce qui constituera un vrai coup dur pour le club de la JSK et son staff technique.

À lire aussi :  Le Cameroun U23 ne s'est pas rendu en Turquie pour affronter l'Algérie

Cette blessure est d’autant plus agaçante qu'elle intervient après la blessure de l’autre défenseur axial Tizi-Bouali déjà out jusqu’en fin de saison pour le même diagnostic, à savoir une blessure des ligaments croisés du genou. Un blessure assez sérieuse pour préconiser un remplacement dans les plus brefs délais.

Le jeune Nassim Mekideche attend sa chance

La longue indisponibilité de Nabil Saâdou constituerait un vrai casse-tête pour l'entraîneur Yamen Zelfani. Néanmoins, le coach kabyle pourrait faire appel au jeune Nassim Mekideche qui attend sa chance et dont on dit beaucoup de bien. Interrogé à propos des jeunes joueurs du club, le coach tunisien de la JSK a affirmé que "certains jeunes sont capables de gagner un meilleur statut". Pour le jeune Mekideche, Zelfani estime que "c'est un jeune qui aura sa chance incessamment. Il faut continuer à bosser très sérieusement et à aller de l’avant".

Lire aussi : JS Kabylie : Cherif Mellal condamné à de la prison ferme