La compagnie aérienne Air Algérie a annoncé ce lundi 16 mars certaines dispositions en faveur de sa clientèle « impactée par la limitation du programme de vols, en application des mesures de prévention contre la propagation du Covid-19».

A travers un communiqué publié ce lundi, Air Algérie a affirmé que « l'utilisation ultérieure des billets d'avion se fera sans frais et sans aucun document supplémentaire, dès la reprise des vols pour des voyages jusqu'au 20 juin 2020 ». La compagnie informe, en outre, ses clients que « le recours au remboursement est possible jusqu'au 31 décembre 2020 ». Le remboursement n'est toutefois « autorisé qu'au niveau du point d'achat initial ». Par ailleurs, elle affirme qu'« aucun déplacement immédiat dans des points de vente n'est nécessaire ».

Il faut noter que samedi dernier, Air Algérie a mis en place d'autres dispositions au profit des voyageurs impactés par les décisions d'annulations, de réduction et de suspension de certains vols internationaux.  Ainsi, les voyageurs qui souhaitent procéder à des changements de réservation et de reports de leurs vols pourront y accéder sans paiement de frais quel que soit la classe choisie (sous réserve de respect cabine).

Rappelons que la compagnie a suspendu ses vols vers plusieurs pays européens, dont la France, l'Italie et l'Espagne. Ce lundi, le gouvernement algérien a annoncé la suspension de toutes les liaisons aériennes et maritimes avec l'Europe, pour juguler le Covid-19. Un virus qui a fait plus de six mille victimes à travers le monde.

En Algérie, jusqu'à ce lundi, les autorités ont dénombré quatre morts et 54 cas confirmés. Plusieurs dispositions et mesures ont été décidées pour stopper cette pandémie. Les écoles et l'ensemble des établissements scolaires ainsi que les universités ont été fermés.

Aussi, toutes les manifestations sportives, culturelles, économiques ou politiques ont été reportées ou annulées. Certains commerces ont été invités à baisser rideau, de même que les discothèques, les bars, les restaurants et les bains maures.

Ces mesures devront être suivies d'autres encore plus drastiques. Dans les pays les plus touchés par ce virus, tels que l'Italie, l'Espagne ou encore la France, l'on a opté pour des dispositions de précaution radicales. L'état d'urgence y a été décrété. Autant dire que le monde s'est mis au mode ralenti à cause de cette pandémie.

Lire aussi : Suspension des vols : Plusieurs Français bloqués en Algérie (Vidéo)