Rien ne va plus entre les deux internationaux algériens, Djamel Benlamri et Youcef Belaïli avec leurs clubs respectifs en Arabie Saoudite, Al Shabab et Al Ahly en l’occurrence. Le départ des deux joueurs est plus que jamais d'actualité.

Youcef Belaïli a d'ailleurs fait une demande officielle, il y a à peine quelques jours à ses dirigeants afin de résilier son contrat avec le club. L'ancien joueur de l'Espérance de Tunis a lancé un ultimatum à sa direction pour être payé avant le 10 avril. Il faut dire que l'ailier gauche de l'équipe nationale algérienne ne s'est jamais adapté en Arabie Saoudite, malgré les belles performances qu'il a réalisées avec son club depuis son arrivée durant l'été 2019. Il a été donné partant à plusieurs reprises.

Moins tumultueuse, l'aventure du défenseur Djamel Benlamri avec Al Shabab pourrait connaître son épilogue dès le prochain mercato. En tous cas, entre le joueur et sa direction, c'est le clash. Ce samedi 4 avril 2020, l'international algérien est monté au créneau à travers un message pour le moins virulent à l'encontre de son président. L'Algérien n'y est pas allé avec le dos de la cuillère pour accuser clairement ce dernier d'être derrière le changement de son agent de joueur afin de le vendre à un prix conséquent.

À lire aussi :  Un Franco-Algérien au cœur d'une grave affaire impliquant le président du PSG Nasser al-Khelaïfi et le Qatar

Djamel Benlamri a également fait savoir qu'il n'a pas été payé et il n'a pas reçu les frais de sa prise en charge médicale. "Toutes vos manœuvres vont finir par tomber à l'eau. Si je dois quitter le club, je le ferai la tête haute et si je décide de rester je le ferai avec la même ambition", a déclaré le joueur s'adressant à son président.

L'ancien joueur du NA Hussein Dey, de le JS Kabylie et de l'ES Setif a rejoint le club saoudien, Al Shabab en juin 2016. Il est sous contrat avec son club jusqu'en 2021.

Lire aussi : Equipe d’Algérie : Fin de saison pour l’international Adlene Guedioura