Environ trente sportifs algériens se trouvent toujours bloqués en Arabie Saoudite. Parmi eux, l'entraîneur Kheireddine Madoui qui réitère d'ailleurs son appel aux autorités locales pour les faire rapatrier. Ce n'est pas la première fois que ce dernier attire l'attention sur le cas de ces sportifs expatriés en Arabie Saoudite.

« Nous avons créé un groupe sur l'application mobile multiplateforme WhatsApp qui s'appelle « Algériens du Royaume » à travers laquelle nous restons en contact en cette période de confinement et éventuellement s'enquérir de l'état de santé de nos compatriotes. Nous sommes en contact avec notre ambassade pour voir s'il y a possibilité de rapatriement que nous souhaitons d'ailleurs. Nous sommes une cinquantaine d'Algériens", a indiqué l'ancien coach de l'ES Sétif sur les ondes de la radio nationale, fin mars dernier.

Plus d'une quinzaine de jours plus tard, son appel n'a pas eu l’écho escompté. « Personnellement, je me trouve en confinement depuis trois semaines au niveau d'un hôtel, ma famille devait me rejoindre durant les vacances de printemps, mais tout a basculé. Les responsables du football saoudien n'ont pas encore décidé du sort réservé au championnat », a-t-il encore dit.

Plusieurs joueurs de football algériens ont rejoint l'Arabie saoudite, ces quelques dernières années. Ils y évoluent dans de différents clubs de la division une et deux du championnat local. Le dernier joueur en date n'est autre que le milieu de terrain offensif du MC Oran, Hamza Aït Ouameur qui s'est engagé pour six mois avec  Al-Washm (D2). Celui-ci a emboîté le pas au duo Sid Ali Lakroum (ex-ES Sétif) et Youcef Chibane (ex-MC Oran) qui ont rallié l'équipe d'Al-Quaisoma, pensionnaire de la division 2, également pour un bail de six mois, avec possibilité de le prolonger en fin de saison.

À lire aussi :  Un autre club français s'intéresse à Islam Slimani

On citera également Chenihi (ex-Club Africain/ Tunisie) qui porte les couleurs d'Al-Fath SC, ou encore les deux ex-gardiens de la JS Kabylie Azzedine Doukha (Ohod FC puis Al-Raed) et Malik Asselah  (Al-Hazm ), mais aussi Youcef Belaïli (Al Ahly) et Djamel Benlamri (Al Shabab).

Lire aussi : Football : L’Arabie saoudite, le nouvel Eldorado des joueurs algériens