L'Algérie fait partie des pays qui comptent le plus grand nombre de joueurs évoluant à l'étranger durant l'année 2019. Avec 48 joueurs, elle se place à la 65e place des pays ayant fourni le plus de joueurs aux différents championnats étrangers, selon un sondage réalisé par le site spécialisé CIES. L'étude prend en compte les footballeurs ayant joué à l'étranger en 2019 et spécialement les expatriés actifs dans un championnat de première division. 

L'Algérie est cependant devancée par son voisin le Maroc, placé à la 59 position avec 52 joueurs. De son côté, la Tunisie, qui compte 43 joueurs exerçant à l'étranger, occupe la 66e place, juste derrière l'Algérie.

Plusieurs pays africains figurent dans ce classement. Le Nigeria reste le principal exportateur du continent avec 399 joueurs, suivi du  Gana avec 311 joueurs. Le finaliste malheureux de la dernière CAN, le Sénégal, comptabilise, pour sa part, 230 éléments animant les différents championnats du monde. Le Mali, lui, décompte 85 footballeurs exerçant à l'étranger. Ne figurant pourtant pas dans le gotha des grands bras du football africain, la Gambie se distingue dans de ce classement avec de 61 joueurs. Le prochain adversaire des Verts pour le compte des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations, le Zimbabwe, possède, quant à lui, 50 joueurs à l'étranger, tout comme le Guinée.

Au total, fait remarquer le site CIES, 186 associations nationales avaient au moins un joueur expatrié dans les 141 ligues des 93 pays inclus dans l’échantillon. Néanmoins, à eux trois, le Brésil, la France et l’Argentine fournissaient presque un quart de la masse footballistique étrangère (22,5%).

Ce classement est largement dominé, en effet, par le Brésil, en tête avec 1 600 joueurs, dont 74,6% actifs dans un championnat de première division. Il est secondé par la France qui compte 1 027 joueurs  expatriés, dont 74,0% dans une première division. Avec 972 joueurs en activité à l'étranger, l'Argentine occupe la troisième place.

Lire aussi : Riyad Mahrez élu meilleur footballeur algérien de la décennie ( Sondage )