L'Office national de la météorologie (ONM) a annoncé, ce lundi 27 avril, de fortes pluies dans la région de Kabylie. Selon les services météo, cette nouvelle perturbation concerne cinq wilayas, en l'occurrence Tizi Ouzou, Bejaïa, Boumerdes, Bouira et Médéa.

Selon la même source, ces fortes pluies s'abattront sur ces cinq wilayas à partir de 22 heures, ce lundi soir. Elles se poursuivront jusqu'à l'aube de mardi 28 avril. Il n'est cependant pas dit qu'il n'y aurait pas d'autres perturbations climatiques, d'autant plus que l'ONM annonce des averses au niveau national jusqu'à jeudi 30 avril.

A noter enfin que les prévisions de pluviométrie pour ces ces quatre wilayas de Kabylie et Médéa sont de 25 millimètres pour ce nouveau bulletin météo. Il est vrai que le taux de pluviométrie ne sera pas très élevé, mais il sera suffisant pour augmenter le volume d'eau existant dans les barrages de la région. Entre autres, ceux de Taksebt à Tizi Ouzou et de Keddara Bouzegza, à Boumerdes qui cumulent, à deux, un volume de 330 millions de mètres cubes.

Il faut dire que la sécheresse qui a frappé l'Algérie durant la dernière saison hivernale a inquiété au plus haut point les Algériens, notamment les agriculteurs. Même les prières d'El istisqa'e n'ont pas réussi à exaucer les rêves de milliers de paysans, dont la récolte dépend de la pluviométrie.

À lire aussi :  Le nombre de migrants clandestins vers l'Europe en forte hausse

Heureusement que depuis quelques semaines, l'Algérie a renoué avec les perturbations climatiques. Les pluies enregistrées par intermittence sont cependant restées timides. Elles restent loin des pluies torrentielles que l'Algérie connaît régulièrement entre les mois de décembre et de mars. Des pluies qui provoquent parfois des inondations.