L'international algérien Djamel Benlamri s'est livré, mercredi 6 mai, au jeu des questions-réponses avec ses fans sur Instagram. Lors de ce live, il est revenu sur plusieurs sujets qui touchent à l'équipe nationale. Le solide défenseur du club saoudien Al Shabab a également évoqué son avenir et ses meilleurs souvenirs de footballeur. 

"Le plus beau souvenir pour moi, c’est le couronnement avec l'équipe nationale algérienne lors de la Coupe des nations africaines 2019, en Egypte", a-t-il confié. Revenant sur cette compétition, Benlamri a estimé que "le match le plus difficile du tournoi a été celui de la demi-finale qui a opposé les Verts à la Côte d'Ivoire". A l'occasion, il a souligné que l'attaquant ivoirien Jonathan Kodjia était le joueur le plus difficile à museler.

"Avec ou sans sentiments, Mahrez est meilleur que Salah et Mané"

Évoquant certains de ses camarades en sélection, Benlamri a encensé Mandi, son partenaire dans l’axe central de la défense. "Mandi est rigoureux et discipliné", reconnaît-il. Cependant, pour lui, le joueur "le plus discipliné tactiquement" demeure Sofiane Feghouli.

Concernant Youcef Belaïli, Benlamri le considère comme "l’un des meilleurs joueurs" avec lesquels il a joué. "Je suis sûr qu’il laissera son empreinte dans le championnat saoudien et dans son club Al-Ahli", ajoute-t-il. Questionné, par ailleurs, sur son favori entre Salah, Mané et Riyad Mahrez, il a répondra sans hésitation : "Avec ou sans sentiments, Mahrez est meilleur que Salah et Mané".

À lire aussi :  Ballon d'Or 2022 : Riyad Mahrez dans la liste des 30 nommés

"Je reste à Al Shabab"

A propos de son avenir, l'ex-défenseur de l'ES Setif fait savoir : "Je suis toujours sous contrat avec Al Shabab et je compte bien l'honorer (...). Oui, je vais continuer avec le Shabab". Une déclaration qui met fin aux rumeurs l'annonçant dans plusieurs clubs dès la prochain mercato.