Coupable d’exhibition sexuelle en France, le jeune international algérien d’Angers SCO, Farid El Melali, a décidé de sortir de son silence mercredi 6 mai. Le footballeur de 22 ans s’est dit très affecté par cette affaire et tient à présenter ses excuses à tout le monde.

L’international algérien, formé au Paradou AC, confie avoir « vécu une période très compliquée que ce soit moralement ou physiquement ».  Il indique que « faire face aux critiques et aux jugements est difficile. Je comprends l’acharnement des personnes qui ont reçu l’information car nul ne peut tolérer ce genre d’actes », a-t-il écrit sur Instagram.

L’attaquant d’Angers SCO a tenu à présenter ses excuses « à ma famille, mes amis, ainsi qu'à tous les supporters de mon cher club et mes compatriotes algériens. Tout ce qui s’est passé m’a atteint mais m’a rendu plus fort et conscient des principes et valeurs que je me dois de préserver », a-t-il conclu.

A rappeler que Farid El Melali a été arrêté mardi par la police française pour exhibitionnisme sexuel. Placé en garde à vue, le joueur a reconnu tous les faits qui lui sont reprochés avant d’être relâché. Des voisins avaient surpris le joueur, dans la nuit du 4 au 5 mai, en train d’exhiber ses parties intimes dans la cour de son immeuble, tout en regardant sa voisine, habitant au rez-de-chaussée.

À lire aussi :  CHAN 2023 : L'Algérie écrase le Niger et va en finale

Pour le club français, cette nouvelle affaire de mœurs intervient au mauvais moment. Le joueur venait tout juste de prolonger son contrat. En février dernier, le club avait déjà été secoué par la mise en examen de son président, l'Algérien Saïd Chabane. Placé sous contrôle judiciaire, celui-ci est accusé « d’agressions sexuelles aggravées » et de « harcèlement sexuel » contre 3 salariées et ex-salariées du club.

Lire aussi : France : Un Algérien agresse sexuellement sa belle-sœur pendant le confinement