Le président de la Confédération africaine de football, Ahmad Ahmad, s’est exprimé de nouveau au sujet de l’annulation ou du report de la CAN 2021. Le premier responsable du football africain a indiqué qu’aucune décision définitive ne pourra être prise tant que la menace du coronavirus ne sera pas levée. Il a estimé, dans un entretien accordé jeudi 7 mai au site allemand Deutsche Welle, que la santé reste la priorité.

Questionné sur le sort des coupes africaines, notamment la Coupe d’Afrique des nations 2021 prévue en janvier, au Cameroun, le président de la CAF invite tout le monde « à être très prudent et attendre que la situation se normalise. A ce moment-là, on pourra éventuellement reprendre les compétitions ».

« Je ne veux pas que le football soit une source de déstabilisation des mesures barrières prises par les différents gouvernements pour faire face à cette pandémie », indique-t-il. Et d’ajouter que « ce manque général de visibilité ne nous permet pas d’anticiper et de planifier nos activités. A l’heure actuelle, nous travaillons étroitement avec l’OMS, ainsi qu’avec les autorités sanitaires de chaque pays et surtout l’Union Africaine, et l’issue de ces démarches nous permettra de voir plus clair sur la situation du football en Afrique ».

Ahmad Ahmad insiste sur les risques liés à une reprise prématurée des compétitions footballistiques sur le continent. La priorité de l’instance qu’il gère est de protéger les joueurs, les officiels et le public. « Nous ne pouvons pas envoyer nos jeunes à l’abattoir. A nous de voir et de discuter avec nos partenaires commerciaux, discuter avec tous ceux qui coopèrent avec nous dans l’organisation de ces compétitions et nous verrons ensuite. L’urgence définit les priorités », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, le premier responsable de la CAF a fait savoir « que depuis deux semaines, notre administration a pris contact avec les différentes fédérations nationales membres de la CAF pour que nous puissions nous enquérir des réalités sur place, afin de pouvoir planifier la suite des différentes compétitions continentales ».

La Coupe d’Afrique des nations 2021, prévue entre le 9 janvier et le 6 février au Cameroun, est, au regard de la situation sanitaire, sérieusement compromise. L’Algérie, appelée à défendra son trophée, devra patienter avant de le remettre en jeu.

Lire aussi : Equipe d’Algérie : La CAN 2021 pourrait être reportée