Le capitaine de l’équipe d’Algérie, Riyad Mahrez, avait déclaré que toutes les communautés africaines de France, y compris marocaine, n’étaient pas contentes de la victoire de l’Algérie lors de la dernière coupe d’Afrique des nations. Des propos qui lui ont valu de vives critiques de la part des Marocains sur les réseaux sociaux.  

En effet, lors d’un live Instagram avec le journaliste franco-algérien Smaïl Benbouabedellah, Riyad Mahrez a expliqué que le sacre africain de l’Algérie n’a pas été très apprécié par les communautés africaines de France. « Ce sacre était pour nous, les Algériens. Je sais que quand joue l’Algérie, les mecs ne sont pas avec nous. A part les Algériens », a-t-il déclaré. Et d’ajouter : « Tu crois que les Marocains étaient avec nous ? Les Marocains n’étaient pas avec nous. Peut-être un peu les Tunisiens, mais les Marocains n’étaient pas avec nous ! »

Ce passage de l’entretien de l’international algérien a été largement partagé sur les réseaux sociaux, suscitant une vive polémique au Maroc. De nombreux fans ont, en effet, violemment critiqué Riyad Mahrez, lui rappelant que les supporteurs marocains étaient de « tout cœur » avec l’Algérie.

Par ailleurs, plusieurs médias du voisin de l’ouest ont très vite relayé l’information dans le but de mettre de l’huile sur le feu. Certains journaux sont allés jusqu'à qualifier Riyad Mahrez d'anti-marocain et ses propos de « déplacés ».

À lire aussi :  Entre l'Algérie et la France, Yacine Adli a tranché

Une campagne de dénigrement gratuite et sans fondement

Les propos de Riyad Mahrez ont véritablement suscité la colère de ses nombreux fans au Maroc. Mais à bien analyser la séquence du live, on comprend très vite que les dires de l’international algérien ont été sortis de leur contexte. En effet, il n’a jamais été question d’attaques contre les supporteurs marocains ou africains, qui étaient nombreux derrière les Fennecs lors de la précédente CAN.

Il s’agit, en réalité, d’une pique à l'adresse des supporteurs algériens. Mahrez plaisantait avec Smaïl Benbouabedellah au sujet des célébrations bruyantes des supporteurs algériens en France. Il expliquait que toutes les communautés africaines de France, citant les Marocains, les Tunisiens, les Sénégalais et les Camerounais, n’étaient pas avec l’Algérie. « Pourquoi ? Ce n’est pas parce qu’ils ne nous aiment pas. Mais c’est parce qu’on fait beaucoup de bruit. On crie trop. On parle trop ! », a-t-il déclaré.

Riyad Mahrez faisait référence aux célébrations parfois violentes des supporteurs algériens en France à chaque match des Verts lors de la CAN. Pour rappel, la victoire algérienne a vu des dizaines de milliers de supporteurs algériens descendre dans la rue à travers plusieurs villes françaises et les rassemblements ont parfois dégénéré.