L'Algérie ne devrait pas mettre en jeu son titre africain de sitôt. Programmée pour janvier 2021, la prochaine coupe d’Afrique des nations (CAN) risque d'être décalée, à cause du coronavirus. Il reste encore quatre journées des éliminatoires, et au rythme où vont les choses, il sera impossible d'être au rendez-vous. Cet état de fait donne en effet à réfléchir à la Confédération africaine de football (CAF), qui semble être résolue à reporter la compétition, d'une année. 

Selon des sources proches de la haute instance du football africain, la décision serait en effet déjà prise. Les mêmes sources affirment ainsi que la CAF va annoncer le report dans les toutes prochaines semaines. « Il n’y a quasiment aucune chance de voir la CAN se jouer en janvier au Cameroun », indique en effet les mêmes sources.

La CAF se pencherait d'ores et déjà sur l'étude de nouvelles dates pour le déroulement de la CAN. Deux périodes  sont d'ailleurs avancées, croit-on savoir. La prochaine édition de la coupe d’Afrique des nations se tiendra ainsi soit en janvier 2022, soit durant l'été de la même année.

La compétition pourra se dérouler en janvier 2022 ou durant l'été de la même année

"Aujourd’hui, la tendance est au report à janvier 2022. Jouer à l’été 2022 n’est pas exclu car la Coupe du monde au Qatar va démarrer le 21 novembre, mais il faut bien étudier le processus médical pour ne pas déstabiliser les équipes africaines à la Coupe du monde", estiment en effet les mêmes sources.

À lire aussi :  La CAF dénonce « les propos inacceptables » du président de Naples sur la CAN

Le président de la CAF Ahmad Ahmad a indiqué lors de sa dernière sortie médiatique qu’aucune décision définitive ne pourra être prise tant que la menace du coronavirus ne sera pas levée. Il a estimé, dans un entretien accordé jeudi 7 mai au site allemand Deutsche Welle, que la santé reste la priorité.

Lire aussi : CAN 2021 : Les clubs européens pénalisés par la décision de la CAF