À l'image de plusieurs clubs algériens, la JS Kabylie vit depuis quelques semaines une crise financière aiguë. Les joueurs du club se plaignent que leurs salaires restent impayés depuis plusieurs mois. Cette situation expose la JSK à une véritable saignée au sein de son effectif lors du prochain mercato.

La JS Kabylie traverse une conjoncture très difficile sur le plan financier. L'arrêt de la compétition à cause de la crise sanitaire du coronavirus n'a fait qu'empirer les choses pour le club le plus titré en Algérie. Les joueurs se sont retrouvés sans salaires depuis plusieurs mois.

Face à cette situation, le président de la JSK, Cherif Mellal, avait promis à ses protégés de leur verser au moins deux salaires avant les fêtes de l’Aïd. Néanmoins, il n'a pas tenu sa promesse. Ce qui a eu pour effet de provoquer encore plus la colère des joueurs.

Selon des sources proches du club kabyle, ces derniers menacent de résilier leurs contrats et partir en fin de saison. Ils pourraient ainsi saisir la Chambre de résolutions des litiges pour avoir leur libération, afin de s'engager avec d'autres clubs algériens qui les courtisent déjà. D'autres joueurs en fin de contrat, à l'image de Nabil Saâdou, Amir Belaïli et Massinissa Tafni, risquent de ne pas prolonger leur aventure avec les Canaris.

Miloud Iboud tente de rassurer les joueurs de la JSK

De son côté, l’ancien capitaine emblématique de la JSK, Miloud Iboud a affirmé que «comme tous les clubs algériens, la JSK est confrontée à une crise financière à cause de la situation économique et sanitaire que traverse le pays».

Iboud a tenté tant bien que mal de rassurer les joueurs kabyles. En attendant que la situation financière du club s’améliore. «Les joueurs doivent se montrer patients quant à leur argent, surtout que ce sont tous les clubs algériens qui sont touchés par cette crise financière», a déclaré Iboud au média sportif Compétition. Celui qui fera bientôt son retour à la direction du club de Kabylie révèle que la direction n’a toujours pas reçu les 550 000 dollars (7 milliards de centimes ) de la qualification à la phase des poules de la Champions' League africaine.

Mais cette somme que la CAF débloquera bientôt et l’argent des sponsors de la JSK permettront au président Cherif Mellal de payer un ou deux salaires à ses joueurs dans les jours à venir.

Lire aussi : Arrêt définitif du championnat en Algérie : Le président de la JSK se prononce