L’entraîneur de l’équipe d’Algérie, Djamel Belmadi, aurait refusé récemment, une offre en Or en provenance de la sélection des Emirats Arabes Unies. C'est ce qu'a révélé ce lundi 22 juin, le quotidien sportif, Le Buteur. Le sélectionneur des Verts reste attaché à son engagement moral avec le peuple algérien et avec ses joueurs pour aller le plus loin possible en Coupe du Monde 2022.

Selon le site spécialisé, les dirigeants de la Fédération Emiratie auraient « offert un pont d’Or » pour convaincre Djamel Belmadi de driver la sélection asiatique. La proposition des Emiratis aurait été soumise à l'ancien entraîneur du Qatar, il y a de cela deux semaines.

Toutefois, Djamel Belmadi a apposé un refus catégorique. Pour lui, « quel que soit l’offre et le nom du club ou de la sélection qui se présentera, il n’est pas du tout tenté de quitter la sélection algérienne ». Le sélection national   reste ainsi axé pleinement sur la Coupe du Monde 2022 à Doha. Il veut réalisé avec ses joueurs, le rêve des millions d’Algériens. Celui d'aller le plus loin dans la plus prestigieuses des compétitions mondiales. Son objectif, tel qu'il l'a déjà révélé « sera de tout donner et croire en l’impossible ».

À lire aussi :  L'entraîneur du Maroc, Vahid Halilhodžić, démis de ses fonctions

Djamel Belmadi a reçu des offres des plus grands clubs français

La Fédération Emiratie de Football n'est pas le seul prétendant à avoir manifesté son intérêt pour le vainqueur de la CAN 2019 avec l’Algérie. Djamel Belmadi avait également reçu des offres intéressantes de la part des grands clubs de la Ligue 1 française. C’est ce qu’a révélé le consultant de RMC Jonatan MacHardy, lors de l’émission « After Foot». MacHardy a qualifié le sélectionneur des Verts de « très bon entraîneur », estimant qu’il peut exercer au haut niveau.

Le consultant de RMC, qui répondait à Nourredine Bouachera, membre du comité directeur du Syndicat des entraîneurs français (UNECATEF), a fait savoir que Djamel Belmadi avait reçu des offres « de clubs du Top 5 du championnat français ». « Il en a eu des offres, en championnat français. Ça, je peux te le dire. Djamel Belmadi a eu des offres de clubs du Top 5 français. Ça ne s’est pas fait pour des négociations », a-t-il indiqué. Rappelons que Le Top 5 du classement final de la Ligue 1 saison 2019-2020 est composé de Paris SG (champion), de l’Olympique Marseille, du Stade rennais, de Lille OSC et de l’OGC Nice.

Djamel Belmadi veut encore écrire l'histoire avec l’Algérie

A préciser que le champion d’Afrique avec l’Algérie n’a jamais caché sa volonté de poursuivre l’aventure avec les Fennecs. Il s'est, d'ailleurs, fixé l'objectif d’aller le plus loin possible en Coupe du monde 2022. Lors d’une déclaration en janvier à Canal+, Djamel Belmadi a, en effet, livré les intentions de l’équipe algérienne pour le mondial qui se jouera au Qatar : « Plus sérieusement, l’objectif ne sera pas de participer et faire du mieux que l’on peut. Ce sera de tout donner et croire en l’impossible. Voilà… L’essentiel ne sera pas de participer, les joueurs ont compris le truc, ils ne se fixent aucune limite », a-t-il déclaré.

À lire aussi :  Karim Benzema 2e meilleur buteur du Real Madrid, derrière Cristiano Ronaldo

Le sélectionneur algérien avait, également, révélé qu’après la Coupe d’Afrique des nations, il y avait eu « une vraie discussion entre nous (staff et joueurs, ndlr) et la question était de savoir est-ce qu’on avait envie de progresser et d’aller plus loin, et si on était capables de le faire. Moi, j’estime que oui, on est capables d’aller encore plus haut. On est largement perfectibles ».