L'équipe nationale d'Algérie pourrait bientôt accueillir de nouveaux joueurs binationaux. Dans son édition de ce samedi 25 juillet, le média spécialisé France Football a établi une liste de cinq jeunes talents aux origines algériennes susceptibles d'être appelés prochainement par le sélectionneur national Djamel Belmadi.

« Plusieurs joueurs binationaux vont jouer pour l'Algérie ». C'est ce qu'a affirmé dernièrement le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheïreddine Zetchi. Une nouvelle également confirmée par le sélectionneur national Djamel Belmadi qui avait révélé que ne nouveaux joueurs vont bientôt rejoindre Riyad Mahrez et ses coéquipiers pour les prochaines échéances de l'équipe d'Algérie.

Parmi les jeunes talents ciblés par la FAF, France Football a cité cinq jeunes talents franco-algériens dont les noms pourraient figurer prochainement dans la liste des convoqués de Belmadi, ou bien des sélections des jeunes catégories de la sélection nationale.

L'Algérie veut Laroussi, Oudjani et Benkhedim

Parmi ces joueurs, on y retrouve le jeune Yasser Larouci, dont le nom revient avec instance depuis quelques temps. Âgé de 19 ans, Laroussi évolue chez les jeunes catégories de Liverpool. Évoluant au poste de latéral gauche, le natif d'El Oued, dans le sud de l'Algérie a pour objectif de faire ses preuves en Premier League avant d'envisager son futur en sélection. Sélectionnable avec les deux équipes nationales, l'Algérie a déjà manifesté son intérêt pour la sélection du jeune joueur. L'ancien joueur du Havre intéresserait également la France qui l'a déjà convoqué chez les U19.

Le deuxième joueur qui pourrait rejoindre la sélection algérienne a pour nom Adam Oudjani, qui n'est autre que le petit fils du célèbre ancien international algérien Ahmed Oudjani. Évoluant au RC Lens, le milieu de terrain de 18 ans serait suivi de près par l'Algérie qui attend que le jeune talent fasse ses preuves avec son équipe afin de le convoquer chez les Fennecs.

L'autre pépite suivie par l'Algérie est Bilal Benkhedim. Le jeune joueur de père algérien et de mère marocaine est né en France le 20 avril 2001 (19 ans). Le meneur de jeu qui a signé son premier contrat pro avec son club formateur de l'AS Saint-Etienne a donc le choix entre les trois sélection.

Said Arab et Yanis Hamache déjà sollicités

Âgé de 21 ans, Yanis Hamache est formé à l'OGC Nice. Prêté au Red Star, le latéral gauche pourrait bientôt quitter le club niçois afin de trouver du temps de jeu. En avril dernier, le jeune joueur a indiqué au média DZ Foot avoir été contacté par la Fédération algérienne. « Une personne qui s’occupe des recrutements pour l’EN U23 m'a contacté. On a discuté pendant 45 minutes, quand j’ai raccroché je suis directement descendu pour annoncer la nouvelle à ma mère, on était très contents et je ne vous cache pas que çà m’a fait chaud au cœur, c’est toujours un plaisir de pouvoir jouer pour son pays ».

Le dernier jeune joueur qui pourrait bientôt opter pour l'Algérie est Saïd Arab. Originaire de Tizi-Ouzou, ce milieu de terrain de 19 ans vient de s'engager avec le club du Paris FC. Pour son choix de sélection, Arab a déclaré qu'il n'hésitera pas à jouer pour les Verts. « Franchement, je kiffe l’Algérie et je meurs pour ce pays, depuis tout petit je pars en Algérie et j’ai déjà joué à l’ASM Oran. Si un jour je reçoit un appel des verts je ne dirais pas non », a laissé entendre Saïd Arab. Ce dernier a en outre révélé avoir déjà eu des contacts avec « la personne qui fait les pré-listes pour la sélection U23 » de l'Algérie.

Lire aussi : Football Algérie : La FAF a repéré 140 joueurs binationaux en France