Le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, s’est de nouveau exprimé sur une éventuelle rencontre amicale entre la sélection de France et celle de l’Algérie. Le président de la FFF se montre plutôt pessimiste.

Questionné par Europe 1 ce vendredi 25 septembre sur un éventuel match amical entre les Bleus et les Verts, Noël Le Graët déclare que les discussions avec l’Algérie à ce sujet « sont compliquées ». Il fait savoir que ce projet, qui lui tient à cœur, pourrait ne pas aboutir avant la fin de son mandat à la tête de la FFF, soit en 2021.

Noël Le Graët déclare que depuis qu’il est à la tête de la FFF, il a toujours souhaité visiter Alger pour y affronter les champions d'Afrique. Cependant, les deux fédérations, révèle-t-il, n’ont jamais réussi à trouver un accord. Pourtant, « le président de la Fédération algérienne le souhaitait, mais je ne suis pas certain que l’État algérien le souhaitait vraiment », a-t-il confié sur les ondes d’Europe 1.

En effet, le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheïreddine Zetchi, avait déclaré, il y a un an sur RMC, son désir de voir l’Algérie affronter amicalement l’équipe de France. Il avait confié que les motivations étaient présentes et que les deux fédérations étaient « parfaitement sur la même longueur d’onde ».

Rappelons que la dernière rencontre qui a opposé les Bleus aux Verts remonte à 19 ans. C’était le 6 octobre 2001 au stade de France. Les Bleus menaient 4 buts à 1 lorsque les supporters algériens ont envahi la pelouse et le match n’a pas pu aller à son terme.

Lire aussi : Vainqueurs de la Coupe d’Afrique : L’Algérie dans le top 10