L'international algérien Mohamed Farès a officiellement rejoint le club de la Lazio de Rome. Le club de la capitale italienne en a fait l'annonce jeudi 1er octobre sur son site, sans pour autant donner les détails de la transaction.

A vrai dire, tout avait été déjà révélé sur ce transfert, qui a été conclu il y a quelques jours. Mohamed Farès a effectué la traditionnelle visite médicale et a même rejoint le groupe avec lequel il s’entraîne sous la houlette de l’entraîneur Simone Inzagui.

Il ne restait, en fait, que l'officialisation et l'annonce du recrutement, qui a été donc faite jeudi 1er octobre. Notons que la direction de la Lazio n'a pas communiqué le montant du transfert de l'Algérien. Néanmoins, plusieurs médias italiens ont révélé que l'ancien sociétaire de Spal a débarqué à Lazio pour un montant de huit millions d'euros et un contrat de cinq ans.

Sur les traces de Mourad Meghni

Mohamed Farès, qui est le deuxième joueur algérien à porter les couleurs du club italien, après Mourad Meghni, franchit un cap dans sa carrière. Car il a signé avec un club qui fait partie des cadors du championnat italien. Mieux, il participera à la prochaine édition de la Ligue des champions d’Europe. Une aubaine pour le latéral gauche algérien pour flirter avec le haut niveau.

À lire aussi :  Y a-t-il un problème de capitanat au sein de l'équipe nationale algérienne ?

D'ailleurs, il a une grande chance d'aller loin dans cette compétition, dans la mesure où son équipe a hérité d'un groupe plutôt abordable. En effet, lors du tirage au sort effectué jeudi 1er octobre, le club italien a été versé avec le Zénith Saint-Pétersbourg (Russie), le Borussia Dortmund (Allemagne) et le Club Bruges (Belgique).

Il est à noter que Mohamed Farès est le quatrième joueur algérien à disputer la C1 européenne cette saison avec Riyad Mahrez, Larbi Soudani et Ramy Bensbaïni. Le coach de la sélection nationale algérienne, Djamel Belmadi, ne peut que s'en féliciter, puisqu'il aura sous sa coupe des joueurs rodés en provision des prochaines échéances.