L’attaquant vedette du Real Madrid Karim Benzema a évoqué de nouveau sa mise à l’écart de l'équipe de France, pointant du doigt le comportement de Didier Deschamps. Pour le joueur d'origine algérienne, son exclusion de l’équipe de France « venait d’en haut », a-t-il confié, jeudi 8 octobre, dans un entretien accordé à la télévision espagnole.

Cela fait désormais cinq ans que Karim Benzema n’a plus été convoqué en équipe de France. La situation de l’ancien lyonnais, qui réalise un magnifique parcours avec le Real Madrid, continue de susciter le débat en France. Karim Benzema a regretté le manque de transparence du sélectionneur de la France, Didier Deschamps : « J’avais un problème et je me suis dit : je dois parler au coach (...). Mais je n’ai jamais eu d’explication. Je pense que ça venait d’en haut. Et c’était fini », a-t-il déploré.

L’attaquant madrilène a déclaré que « ça ne m’a pas fait mal de voir qu’ils étaient champions du monde, j’aurais voulu y être, bien sûr, mais j’ai gagné des Ligue des champions… Beaucoup de titres ». Il souligne notamment : « Honnêtement, ça m’a fait plus mal qu’ils ne m’aient pas donné d’explications que de ne pas avoir remporté la Coupe du monde. Mais peu importe, je me concentre sur mon club et c’est fini (…). La bonne chose est que ça m’a permis de me reposer davantage et d’être à 100% pour Madrid ».

À lire aussi :  Algérie-Brésil en amical septembre prochain en France ?

De son côté aussi, Didier Deschamps est revenu, lundi 5 octobre, une énième fois sur le cas Benzema dans un entretien accordé à la chaîne L’Equipe. Le sélectionneur des Bleus a estimé qu’une « ligne blanche » avait été franchie avant l’Euro 2016. Une référence aux propos tenus par le joueur du Real dans lesquels il considérait que l’entraîneur avait « cédé à une partie raciste de la France ».