L'ancien président de la JS Kabylie, Mohand Cherif Hannachi, est hospitalisé depuis quelques jours. L'information, tenue secrète au départ pour permettre à l'ex-boss des Canaris de se rétablir dans la sérénité, a fini par être ébruitée. Selon certaines indiscrétions, son état est critique. 

L'ancien chairman de la JSK a été admis au centre hospitalier universitaire Nedir Mohamed de Tizi Ouzou le 27 septembre dernier. Il souffrait de troubles neurologiques, affirment des sources concordantes. Selon ces dernières, le patient a été hospitalisé au service de neurologie de l'unité de Sidi Belloua.

Jeudi 1er octobre, il a été transféré au service gastro-entérologie du même hôpital. Si lors des premiers jours de l'hospitalisation, son état de santé était stationnaire, il s'est cependant dégradé depuis quelque temps, affirme-t-on.

"Un président emblématique"

Les mêmes sources indiquent que Hannachi a séjourné pendant quelques jours dans un hôpital privé du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou. A vrai dire, ce n'est pas la première fois que Mohand Cherif Hannachi, âgé aujourd'hui de 70 ans, est hospitalisé pour pratiquement le même problème de santé.

Cette nouvelle ne laisse pas indifférents les supporters de la JS Kabylie. Certes, Mohand Cherif Hannachi est sorti par la petite porte de la maison jaune et vert, mais les inconditionnels du club n'ont pas oublié tout ce qu'il a fait pour la JSK en tant que joueur mais surtout en tant que dirigeant et président. Pour certains, il restera ce boss mythique et emblématique du club le plus titré d'Algérie.

À lire aussi :  Les Algériens de l'OGC Nice se rendront-ils en Israël pour la Ligue Europa Conférence ?

Lire aussi : JS Kabylie : Violent échange entre Cherif Mellal et Mohand Cherif Hannachi