C’est un feuilleton rocambolesque qu'est en train de vivre Houssem Aouar avec l’équipe de France. Le sélectionneur français Didier Deschamps a finalement décidé de convoquer le Franco-Algérien pour le prochain regroupement de l’équipe de France. Le Lyonnais devra remplacer Nabil Fékir, blessé.

Après la grosse polémique qu’a suscitée sa non convocation avec les Bleus, Houssem Aouar a été finalement sollicité par Didier Deschamps pour combler l’absence de Nabil Fékir. Le milieu du Real Betis, « blessé aux ischio-jambiers de la jambe gauche », est forfait pour les prochaines échéances, a indiqué un communiqué de la Fédération française.

Le milieu de l’OL, rétrogradé chez les espoirs, sera finalement à Clairefontaine la semaine prochaine pour le rassemblement des Bleus, en prévision du match amical de mercredi à Saint-Denis contre la Finlande et des rencontres de Ligue des nations  : samedi 14 novembre contre le Portugal à Lisbonne et mardi 17 novembre contre la Suède, au Stade de France.

Pour rappel, la non convocation initialement du milieu de terrain de l’OL a suscité une vive polémique aussi bien en France qu’en Algérie. Le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, a dû justifier son choix. Il avait estimé que le milieu lyonnais n’avait pas été assez performant et lui a donc préféré l'autre joueur d’origine algérienne, en l’occurrence Nabil Fékir.

À lire aussi :  L'arrivée d'Islam Slimani au Stade Brestois 29 serait imminent

Aouar - Fékir, une carrière qui se croise et se ressemble

Questionné sur son choix de ne pas retenir la pépite lyonnaise, le sélectionneur de l’équipe de France a estimé que Aouar ne lui offrait pas les mêmes garanties que d’autres joueurs évoluant au même poste, à l’image de Nabil Fekir. « Aouar ? C’est une question de rentabilité par rapport à d’autres joueurs, qui ont le même profil et m’apportent plus de garanties », a expliqué Didier Deschamps en marge d'une conférence de presse.

Appelé en équipe de France pour la première fois en août dernier, Houssem Aouar n’a pas pu honorer sa première convocation en raison de sa contamination au Covid-19. C’est son ex-coéquipier à Lyon, Nabil Fékir, qui l’a remplacé.

Il faut rappeler que la décision de Houssem Aouar de rejoindre les Bleus après quelques hésitations a fait beaucoup de bruit en Algérie.  Le milieu de 22 ans a décidé d’opter pour le challenge sportif au détriment de celui du cœur. Un scénario qui rappelle celui de Nabil Fékir, qui avait longuement fait attendre la FAF avant d’annoncer son choix pour les Bleus.