Arrivé cet été en France, l'international algérien Djamel Benlamri a déjà convaincu ses coéquipiers de l'OL. C'est le cas notamment du gardien Anthony Lopes qui a encensé le défenseur central algérien en conférence de presse. Il a déclaré qu'« avec lui Benlamri, on peut aller à la guerre ».

Le défenseur de l'équipe d'Algérie épate déjà sa nouvelle équipe. Les 38 minutes de jeu qu'il a disputées lors de sa première apparition sous le maillot de l'OL ont visiblement été suffisantes pour démontrer ses qualités aux supporters et à ses coéquipiers.

Interrogé à propos de la prestation de l'ancien joueur d'Al Shabab (Arabie saoudite), le gardien de but de l'Olympique Lyonnais, Anthony Lopes, n'a pas tari d'éloges sur le défenseur algérien. « Djam (Djamel Benlamri, NDLR) on le connaissait d'avant, on savait que c'était un guerrier. Dans un match où faut entrer et mettre la tête où personne oserait mettre le pied, on sait qu'il est là. Il nous a donné un coup de pouce contre le LOSC pour garder le résultat. Il ne parle pas beaucoup mais sur le terrain on sait qu'avec lui on peut aller à la guerre (sic) », a souligné le gardien portugais de l'OL.

Djamel Benlamri est un « garçon intelligent qui va aider les plus jeunes de par son expérience »

De son côté aussi, l'entraîneur français Rudi Garcia a dit beaucoup de bien de Benlamri qu'il considère comme un « guerrier ». Et d'ajouter que le vainqueur de la CAN 2019 avec l'Algérie est : « un garçon intelligent qui va aider les plus jeunes de par son expérience. Il peut jouer ce rôle de grand frère pour les plus jeunes. On avait besoin d'un joueur capable de mettre le pied, d'être bon dans les duels. Je découvre l'homme, je l'encourage à être moins discret », a déclaré le coach de l'OL.

À lire aussi :  Liverpool prêt à tout pour s'offrir Ismaël Bennacer

Garcia estime néanmoins que le joueur, âgé 30 ans, « a besoin de bosser (...). Il n'a pas 90 minutes dans les jambes », pense-t-il. Notons enfin que Djamel Benlamri pourrait être titularisé pour la première fois sous le maillot lyonnais à l'occasion du derby contre Saint-Etienne, prévu ce dimanche. En l'absence de Marcelo suspendu, l'Algérien aura ainsi une nouvelle opportunité afin de convaincre davantage son coach, en vue de gagner une place de titulaire dans le onze lyonnais.