Le sélectionneur de l'équipe d'Algérie, Djamel Belmadi, a confié, vendredi 20 novembre, qu'il suivait plusieurs jeunes joueurs évoluant à l'étranger, en vue de renforcer les rangs de l'équipe nationale algérienne. Certains des joueurs pistés par Belmadi évoluent chez les espoirs de l'équipe de France.

S'exprimant sur les ondes de la Radio algérienne, Djamel Belmadi a révélé que lui et son staff technique suivaient avec attention les performances des joueurs binationaux évoluant dans les différents championnats étrangers, et dont certains jouent actuellement chez les jeunes catégories de l'équipe de France.

« Il y a 4 ou 5 joueurs que l’on suit dont certains sont en équipe de France », a affirmé le sélectionneur national qui ajoute que les discussions sont en cours avec ces joueurs. « On est dans l'explication du projet sportif de l'Algérie », a-t-il précisé sans donner de noms.

Djamel Belmadi a, en outre, refusé de parler de « convaincre de rejoindre l’équipe nationale algérienne », car le choix des joueurs binationaux « a un rapport à beaucoup de choses, l’éducation par exemple, ou leur plan de carrière », a-t-il expliqué, en évoquant le cas Houssem Aouar. Un joueur avec qui il n'y a pas eu d'accord, mais auquel il souhaite « bon vent dans sa carrière professionnelle ».

À lire aussi :  France ou Algérie ? Nabil Fekir explique son choix de nationalité sportive

Belmadi n'appellera que les joueurs qui «  méritent de jouer pour l'Algérie »

En plus des joueurs évoluant en équipe de France, le sélectionneur national a révélé qu'il suivait également « d'autres joueurs qui sont dans leurs championnats et qui jouent régulièrement ». Belmadi dit suivre avec attention « leur évolution et quand on sentira qu'ils ont la place pour renforcer notre groupe, souligne-t-il, ils viendront peut-être ».

Avant de clore le sujet, le coach national a rappelé que la priorité était de faire jouer les joueurs déjà sélectionnés. Djamel Belmadi estime qu'il faut donner du temps de jeu à des joueurs comme Mehdi Zerkane, « qui sera une valeur sûre pour l'EN », mais aussi Saïd Benrahma ou Youcef Belaïli. Il espère que ces deux derniers vont avoir plus de temps de jeu avec leurs clubs respectifs.

Pour rappel, le sélectionneur de l’équipe d’Algérie s’était dernièrement confié sur les joueurs binationaux susceptibles d’intégrer prochainement les rangs de l’équipe nationale algérienne. Le coach national a ainsi fait savoir qu’il était satisfait de l’effectif qu’il avait sous la main actuellement, mais il n’écarte pas la venue de tout joueur qui « mérite de porter le maillot de l’Algérie ».