Diego Maradona est mort. L'un des meilleurs joueurs de l'histoire du football mondial est décédé ce mercredi 25 novembre d'un arrêt cardiaque, ont indiqué plusieurs médias argentins. 

La légende du football argentin, Diego Armando Maradona s'est éteint à l'âge de 60 ans dans son domicile en Argentine. Son décès est survenu suite à un arrêt cardio-respiratoire qu'il a eu dans son domicile situé dans la ville de Tigre, au sud de Buenos Aires. Sur place, plusieurs secouristes ont tenté de sauver la vie de Maradona. Mais en vain. Il faut dire que l'Argentin souffrait depuis plusieurs mois de problèmes de santé. Il a été opéré à maintes reprises pour insuffisance respiratoire ou cardiaque.

Diego Maradona, une légende du football

Né le 30 octobre 1960 à Buenos Aires, Diego Maradona a marqué définitivement l'histoire du football argentin et mondial également. C'est d'ailleurs grâce à lui que l'Argentine a remporté la Coupe du Monde de 1986 au Mexique. Un tournoi lors duquel le joueur passé par River Plate, le FC Barcelone ou encore le SSC Napoli, est entré dans la légende du football avec notamment ce match contre l'Angleterre en quarts de finale, où Maradona avait inscrit un premier but de la main qu'il a surnommé à la fin du match « la main de Dieu », mais aussi un somptueux deuxième but au terme d'une chevauchée exceptionnelle dans la défense anglaise.

Il faut, néanmoins, souligner qu'à côté de sa grande carrière de footballeur, Diego Maradona avait un autre passé, beaucoup moins reluisant. En 1991, il a été contrôlé positif à la cocaïne après un match joué avec Naples et suspendu pour une durée de quinze mois.

Quelques semaines plus tard, Maradona a récidivé dans son pays en Argentine où la police avait découvert de la drogue cachée sur lui. Ce qui lui a valu 14 mois de prison avec sursis. Lors du Mondial-94, alors qu'il avait 34 ans, il a encore été contrôlé positif, à plusieurs types d'éphédrine, à l'occasion du match Argentine-Nigeria.