L’international algérien Nabil Bentaleb et son club allemand Schalke 04 ont suscité ces derniers jours une vive polémique en Allemagne. La direction du club a décidé de suspendre l’Algérien et a annoncé, mardi 24 novembre, vouloir mettre un terme au contrat du joueur.

En effet, dans un communiqué publié sur son site officiel, la direction de Schalke 04 a annoncé que le club se séparerait de Nabil Bentaleb « à l’été 2021 au plus tard ». Elle a également fait savoir que l’international algérien et son coéquipier marocain Amine Harit étaient suspendus jusqu’à nouvel ordre. « Nabil Bentaleb et Amine Harit seront pris en charge par l’équipe d’entraîneurs de l’équipe réserve jusqu’à nouvel ordre et s’entraîneront individuellement », lit-on, en effet, dans le communiqué de Schalke 04.

Nabil Bentaleb, 25 ans, titularisé lors des cinq premiers matchs de la Bundesliga, affiche, selon certains observateurs, un faible rendement. Ce serait donc en raison de ses performances peu convaincantes en ce début de championnat que le club veut mettre fin au contrat qui le lie au milieu de terrain.

Cependant, l'agent de l'international algérien, Madjid Yebda, a exprimé son mécontentement au sujet de la mise à l’écart du joueur par la direction du club allemand. Le représentant du milieu de terrain algérien explique que « Nabil est très surpris par cette suspension d'autant qu'il n'a été impliqué dans aucun incident lors des derniers matches ». Il regrette ainsi cette décision qu'il qualifie d'« injuste » et annonce qu’il va étudier l’affaire attentivement pour que les droits de Nabil Bentaleb soient respectés.

À lire aussi :  La CAF dénonce « les propos inacceptables » du président de Naples sur la CAN

Lire aussi : Equipe d'Algérie : Un autre international algérien contaminé  par le coronavirus