Deux autres internationaux algériens ont été testés positifs au coronavirus. Il s'agit de l'avant-centre de Montpellier Andy Delort, qui contracte le virus pour la deuxième fois en l'espace de trois mois, et de l'attaquant de Cagliari, Adam Ounas. Les deux joueurs manqueront ainsi les prochaines confrontations de leurs équipes respectives.  

La liste des éléments de l'équipe d'Algérie atteints du coronavirus s'allonge avec la contamination de deux nouveaux joueurs. L'un d'eux est le buteur de Montpellier (Ligue 1 française) Andy Delort. C'est l'attaquant qui a annoncé la nouvelle dans un tweet publié ce jeudi 3 décembre.

« Depuis lundi, j'ai des symptômes. Une grosse, grosse fatigue. Testé positif à la covid-19 une deuxième fois en trois mois, je serai donc forfait pour MHSP- PSG », a-t-il fait savoir. Et d'ajouter sur un ton ironique : « Paredes (joueur du PSG) me manquait tellement en plus ». Pour rappel, Delort a eu quelques chamailleries avec le joueur parisien lors des dernières rencontres entre les deux clubs.

La liste des internationaux algériens contaminés s'allonge

L'autre élément de l'équipe d'Algérie à être déclaré positif au coronavirus est Adam Ounas, ailier droit de Cagliari (Serie A, Italie). C'est son club qui a fait part de l'information, également ce jeudi, sur son site officiel. « Cagliari Calcio annonce que la dernière série de contrôles effectués a révélé la contamination d'Adam Ounas par la Covid-19 », a écrit, en effet, la formation italienne, précisant que le joueur a été rapidement isolé comme le prévoit le protocole sanitaire en vigueur.

Il s'agit là de nouveaux cas positifs enregistrés au sein de l'équipe nationale d'Algérie. Il y a quelques jours, le coach Djamel Belmadi, le latéral gauche Ramy Bensebaïni, le milieu offensif Yacine Brahimi, le défenseur central Aïssa Mandi ainsi que le gardien de but Azzedine Doukha avaient été testés positifs au virus.

Riyad Mahrez, Mehdi Abeid, Hilal Soudani et Youcef Atal ont été aussi touchés par la Covid-19. Le président de Fédération algérienne de football (FAF) a présenté également « de légers symptômes qui nécessitent sa mise en isolement pour une dizaine de jours », indiquait un communiqué de la FAF le 27 novembre dernier.