Actuellement à la tête de la sélection marocaine, l'ancien sélectionneur de l'équipe d'Algérie, Vahid Halilhodzic, a affirmé que son équipe était en mesure de battre n’importe quel adversaire en Afrique, même l’Algérie et le Sénégal. Halilhodzic a également confié qu'il souhaitait refaire le bon parcours qu'il a réalisé avec l'Algérie en Coupe du monde 2014, au Brésil. 

Dans une longue interview accordée au média marocain Arriadia, le sélectionneur bosniaque du Maroc, Vahid Halilhodzic, a déclaré que les Lions de l'Atlas étaient capables de battre n'importe quelle équipe en Afrique, y compris l'Algérie. « Je ne vous cache pas qu’on est capable aujourd’hui de gagner contre le Sénégal et l’Algérie. Le Maroc peut rivaliser avec n’importe quelle sélection africaine », a estimé Halilhodzic.

Vahid Halilhodzic a également mis en avant la bonne marge de progression de la sélection marocaine depuis quelque temps. Vu que le Maroc a quasiment validé sa qualification pour la phase finale de la CAN, le coach bosniaque espère désormais l'emmener vers la prochaine Coupe du monde au Qatar et y faire bonne figure. À propos de cette compétition, Halilhodzic a évoqué le parcours qu'il a réalisé avec la sélection algérienne au Mondial-2014, au Brésil. Un parcours qu'il « souhaite refaire un jour ».

Halilhodzic souhaite refaire le parcours de l'Algérie en CDM

« Nous avons joué la Coupe du monde au Brésil et nous étions dans un groupe difficile », se souvient Vahid Halilhodzic. « L'Algérie a fait des choses exceptionnelles contre la meilleure équipe de cette période. Nous avons gagné en sympathie, malgré la défaite contre l'Allemagne et l'élimination parce que nous avons joué un bon match », a-t-il estimé.

Pour rappel, Halilhodzic avait rejoint l'équipe nationale d'Algérie en 2011, après le départ de Abdelhak Benchikha. C'est avec l'Algérie qu'il a disputé son premier mondial (au Brésil en 2014 ) en tant que sélectionneur. À l'issue d'un tournoi plutôt réussi, il décide de quitter son poste de sélectionneur, avec un bilan de 19 victoires, 5 matchs nuls et 7 défaites avec les Fennecs.

Lire aussi : L’adjoint de Halilhodzic raconte l’arrivée de Riyad Mahrez en équipe d’Algérie