Andy Delort (Montpellier HSC) et Farid Boulaya (FC Metz) sont les deux internationaux algériens qui se sont le plus illustrés ce week-end en Europe. Les deux joueurs ont marqué la 16e journée de la Ligue 1 française.

Dimanche 20 décembre, l'attaquant algérien Andy Delort a tout simplement évité la défaire à son équipe à Brest. Le champion d'Afrique a inscrit le but égalisateur (2-2) dans les ultimes minutes de la rencontre (81'). Delort a également été passeur décisif sur la première réalisation de son équipe, inscrite peu avant la pause. Sans conteste, Delort a été le meilleur joueur du match.

L'avant-centre des Verts confirme ainsi la belle forme qu'il affiche depuis le début de la saison. Il est considéré d'ailleurs comme l'homme fort de son équipe, lui qui a marqué 7 buts et délivré 6 passes décisives depuis le début de saison.

Le milieu de terrain offensif Farid Boulaya a également marqué les esprits lors de cette journée du championnat français. Il a été pour beaucoup dans la victoire (2-0) de son équipe contre Lens. Boulaya a d'abord offert un caviar à un de ses coéquipiers qui a ouvert la marque en première mi-temps. Il est ensuite revenu à la charge en seconde période pour porter l'estocade en inscrivant un joli but d'un puissant et lointain tir.

Djamel Benlamri rejoue et l'emporte devant Atal et Boudaoui

Ce 16e round du championnat de Ligue 1 a aussi connu la participation du défenseur Djamel Benlamri au match de son équipe, l'O Lyon, en déplacement à Nice. Neanmoins, l'international algérien s'est contenté de 10 minutes de jeu seulement : il n'a été en incorporé qu'à la 81' lors de cette rencontre remportée devant l'OGC Nice de Youcef Atal et Hichem Boudaoui sur le score sans appel de 4 à 1.

Par ailleurs, en Premier League, l'incontournable Riyad Mahrez a débuté le match face à Southampton sur le banc, avant son incorporation en seconde période.