Le défenseur central franco-algérien de Nîmes Olympique, Kelyan Guessoum, a annoncé son envie d'évoluer avec l’Algérie. Dans un long entretien accordé, jeudi 24 décembre, au quotidien spécialisé Le Buteur, le joueur de 21 ans s’est confié sur son choix, sa carrière et son avenir en club.   

Le défenseur central de 21 ans a signé sa première titularisation en équipe professionnelle le 13 décembre 2020, contre Lorient, en Ligue 1 française. Depuis cette date, Guessoum est aligné de manière régulière en défense centrale par Nîmes Olympique.

Pour le jeune Nîmois, son choix de sélection est déjà fait : il veut jouer pour l’Algérie et espère rejoindre ses deux équipiers en club, Aribi et Ferhat, dès le prochain stage des Verts, prévu en mars. En effet, Kelyan Guessoum semble déterminé à intégrer les Verts. « Mon objectif est de rester compétitif et jouer le maximum de matchs pour répondre à l’appel du sélectionneur Belmadi. S'il m’appelle je n’hésiterai pas, je fonce directement, Inch’Allah. Jouer avec des grands joueurs, comme Mahrez, Bennacer, et les autres serait une grande chose pour un jeune comme moi », a-t-il déclaré.

Pour ses origines algériennes, le défenseur de 21 ans explique que c’est son papa qui est algérien. « Et franchement je suis très fier d’appartenir à cette nation. J’espère pouvoir un jour avoir cette chance de défendre les couleurs de mon pays pour réaliser mon rêve de gosse et rendre fière ma famille », confie-t-il.

À lire aussi :  « L'Algérie a été le choix du cœur » : Quand Ahmed Touba a rejeté l'équipe de Belgique

Par ailleurs, le natif de Nîmes, en France, n’a pas tari d’éloges sur le sélectionneur algérien, Djamel Balmadi. « Il faut reconnaître d’emblée que le coach Belmadi a réalisé un travail de fou ! Il a réussi à tirer le maximum de notre énorme potentiel. L’Algérie a toujours eu de bons joueurs qui évoluent dans de très grands clubs et il fallait juste un entraîneur comme Djamel pour instaurer un état d’esprit qui fait de nous aujourd'hui la meilleure nation africaine. Dans le jeu, l’Algérie a amplement mérité sa victoire à la CAN », a-t-il souligné.

Lire aussi : Algérie -Maroc – France : Mehdi Zerkane explique son choix pour les fennecs