Qui veut la tête de l'entraîneur de la JS Kabylie, Youcef Bouzidi ? C'est la question qui taraude certains supporteurs qui n'arrivent pas à comprendre ce qui se trame au sein de leur club. Il est vrai que la question s'impose sachant que la JSK semble retrouver le bon chemin, en renouant avec les bons résultats depuis l'arrivée de ce coach. 

Certains pensent que c'est peut-être la cinglante défaite concédée at homme face au CR Belouizdad, et que certains dirigeants du club n'arrivent pas à digérer, qui est derrière cette volonté de limoger Bouzidi. Mais depuis, la JSK s'est formidablement ressaisie en enchaînant des résultats probants. Les Canaris sont allés s'imposer à Chlef devant l'ASO locale, avant d'arracher un match nul en déplacement à Biskra. Jeudi, la JSK a également infligé sa première défaite à l'AS Aïn M'lila, à Tizi Ouzou. 

Le club phare de la Kabylie est même allé chercher une victoire au lointain Niger (2-1) en coupe de la CAF, face à l'US Gendarmerie. Pour plus d'un, la touche de Youcef Bouzidi a été pour beaucoup dans ce regain de santé de la JSK. Mais aussi paradoxal que cela puisse paraître, le coach serait sur un siège éjectable.

Denis Lavagne pour lui succéder ?

Des sources médiatiques ont même annoncé le nom de celui qui lui succéderait. Il s'agit de l'entraîneur français Denis Lavagne. Selon le journal Liberté, il est attendu mercredi 6 janvier à Alger pour entamer son travail, après avoir tout conclu avec les dirigeants du club. La direction kabyle reste, quant à elle, muette devant ces rumeurs. Ce que regrette d'ailleurs Youcef Bouzidi : « S'il y a contact avec un entraîneur qu'il le dise, sinon qu'il le démente ne serait-ce que pour rassurer les joueurs », a déclaré le driver en poste.

Face à ce « cache-cache », Bouzidi peut compter sur le soutien de ses admirateurs qui ont lancé une campagne pour exiger son maintien à la JS Kabylie. « On ne sait pas pourquoi ils veulent se séparer de Bouzidi, lui qui a su redresser la barre depuis qu'il est venu. S'il n'était pas bon pourquoi le faire venir ? » se demande-t-on.

Pour beaucoup de fans de la JSK, Bouzidi a fait toutes ses preuves à la JSK lors de son premier passage, en 2018, lorsqu'il avait réussi à sauver le club de la relégation. Aussi, la JSK sous sa houlette avait atteint la finale de la Coupe d'Algérie. Il avait  également créé une grande harmonie entre les membres de la grande famille de la JSK. Son départ à la fin de cette saison-là avait d'ailleurs surpris plus d'un. « La JSK avait commis une grave erreur alors et veut récidiver maintenant », estiment certains supporteurs des Canaris. Pour rappel, Youcef Bouzidi a été nommé nouvel entraîneur de la JSK il y a à peine un mois, en remplacement du Tunisien Yamen Zelfani.