Le joueur français d'origine algérienne Karim Benzema sera bel et bien jugé dans l'affaire du chantage à la sextape contre Mathieu Valbuena. Poursuivi pour « complicité de tentative de chantage », l'attaquant du Real Madrid est renvoyé devant le tribunal correctionnel, a annoncé, ce jeudi 7 janvier, le parquet de Versailles.

Pour l'avocat de Karim Benzema, Me Sylvain Cormier, la décision était prévisible. « Nous ne sommes malheureusement pas surpris. Il s'agit d'une décision aussi absurde que prévisible », a réagi l'avocat de la défense, avant de dénoncer un « acharnement » contre son client.

Ce procès devra mettre fin à un long feuilleton judiciaire qui a éclaté en 2015. Cette année-là, l'ex-coéquipier de Karim Benzema en équipe de France, Mathieu Valbuena, avait déposé une plainte pour tentative de chantage, suite à un appel l’informant de l’existence d’une sextape dans laquelle il apparaît. Karim Benzema est accusé d’agir en tant qu’intermédiaire entre les maîtres-chanteurs présumés et Valbuena. Le footballeur de 31 ans, accusé de « complicité de tentative de chantage », a contesté les méthodes d’enquête d’un policier intervenu en secret.

Suite et fin ?

L'affaire a depuis connu plusieurs rebondissements sans pour autant connaître son épilogue. Au mois de décembre dernier, la Cour de cassation a décidé de rejeter le pourvoi en cassation introduit par la défense du joueur, estimant que les méthodes d’enquête employées par la police étaient « conformes ». Cette décision a provoqué l'ire de l’attaquant du Real Madrid qui a dénoncé une « mascarade ». « La mascarade continue ! Alors rendez-vous au tribunal, si tribunal il y a ! D’ici là, la vie continue, profitez-en ! » avait-il commenté sur les réseaux sociaux.

En attendant la fin de cette affaire, Karim Benzema continue à payer sur le plan sportif son implication présumée dans cette affaire, puisqu'il n'a plus été appelé en équipe de France depuis son éclatement. A contrario, en club, il ne cesse de s'illustrer. D'ailleurs, certains anciens internationaux français appellent avec insistance à son retour parmi les Bleus.