L’ancien joueur de la JS Kabylie, Lyes Benyoucef, pourra prochainement reprendre la compétition. La suspension de quatre ans de l’ex-milieu de terrain prononcée en mai 2019 pour dopage a été réduite à trois mois ferme, a annoncé jeudi la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP).

C’est désormais officiel, la sanction de l’ex-milieu offensif de la JSK, Lyes Benyoucef, a été réduite à 3 mois. Le joueur ayant déposé une demande de réduction de la sanction a obtenu une suite favorable. La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) indique que la réduction de la période de suspension intervient « conformément aux articles 10.2.4 et 27.3 du code mondial antidopage 2021 ».

Lyes Benyoucef avait été suspendu pour quatre ans de toute compétition ou activité sportive à compter du 28 mai 2019 et une amende financière de 200.000 DA. Le joueur avait été contrôlé positif pour consommation de produits interdits, lors de la rencontre DRB Tadjenanet – JS Kabylie qui s’est déroulée le 1er avril 2019.

Le jouer formé à Paradou a toujours affiché son souhait de retourner à la JSK, afin espère-t-il se racheter vis-à-vis du club. Le joueur pourra désormais s’engager dès l'ouverture du prochain mercato au mois de mars, avec un nouveau club.

Par ailleurs, la Fédération algérienne de football a annoncé que deux autres joueurs suspendus pour prise des produits dopants durant ces dernières années ; Cherif El Ouazzani et Bilal Naili verront également, leurs suspensions réduites. Les trois joueurs seront réhabilités « et ce suite à la récente décision de la FIFA de réduire les durées de sanction prises à l’encontre de ces joueurs dans le cadre de leur suspension ».