Un candidat à la présidence de la Fédération française de football (FFF) se dit favorable à l'organisation d'un match amical entre l'Algérie et la France. Il s'agit de l'ancien président de la Ligue française de football professionnel (LFP), Frédéric Thiriez.

« Ce match doit se faire, le symbole serait très fort. Même si l’Algérie et la France ont une histoire commune douloureuse, n’oublions jamais que le football est porteur de paix entre les peuples. De plus, les incidents d’octobre 2001 se sont déroulés dans un contexte particulier, juste après le 11 septembre. Je suis donc favorable à ce que, dans le cadre du rapprochement voulu par le président Macron entre nos deux pays, un tel match soit inscrit à l’ordre du jour », a-t-il déclaré au journal Le Figaro de ce jeudi 11 mars.

Ainsi, un deuxième match amical entre la sélection algérienne et son homologue française a de fortes chances d'avoir lieu dans un proche avenir. Ceci, bien entendu, si Frédéric Thiriez, président de la LFP depuis de 2002 à 2016, est élu à la tête de la FFF, samedi 13 mars.

Noël Le Graët également favorable, mais...

Il faut noter que même son principal concurrent, qui n'est autre que l'actuel président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, a également affiché son vœu d'organiser cette rencontre. « C’est un rêve pour moi d’aller jouer en Algérie. Je ne sais pas si sur la durée de mon mandat j’aurais le temps. Mais c’est une proposition que j’ai faite à plusieurs reprises aux dirigeants algériens », déclarait-il en septembre 2020.

À lire aussi :  Début au Maroc de la Coupe du monde des clubs de la FIFA

« Ça fait huit ans que je suis à la Fédération, j’ai toujours souhaité aller à Alger. On n’a jamais réussi à trouver un accord. Le président de la Fédération algérienne le souhaitait, mais je ne suis pas certain que l’État algérien le souhaitait vraiment », avait-il encore indiqué.

Pour rappel, l'Algérie et la France se sont donné la réplique une seule fois dans leur histoire. C'était en 2001, au stade de France. Le match, qui n'est pas allé à son terme à cause de l'envahissement du terrain, s'est soldé par le score de 4 à 1 en faveur des Bleus de Zinedine Zidane. L'unique réalisation des Verts a été inscrite par l'actuel coach de l'équipe d'Algérie, Djamel Belmadi.